L’Evangile: Evangile selon Pierre PDF

Nouveau Testament, la partie la plus récente de la Bible chrétienne. La tradition chrétienne attribue sa rédaction à Marc, identifié au Marc compagnon de Paul puis de Pierre, personnage mentionné par le Nouveau L’Evangile: Evangile selon Pierre PDF, spécialement les Actes des Apôtres et les épîtres de Paul et de Pierre.


Cet Evangile est une réécriture poétique, versifiée et rimée, intégrale et exaustive, aussi objective et fidèle que possible, des quatre Evangiles selon Matthieu, Marc, Luc et Jean (d’après la T.O.B.) réunis, épurés et remis en forme afin d’enluminer les paroles et paraboles, les actes et miracles, la vie et l’enseignement de Jésus. Composé de 308 chapitres répartis en 7 livres (Vie de Jésus, Enseignements, Paraboles, Prophéties, Miracles, Chemin de Croix et Apparitions) tous divisés en multiples de 7 chapitres et apparaissant successivement par groupes de 7, il est entièrement construit autour du nombre 7. Proposé sous une forme relativement chronologique, vous pouvez choisir de le lire également soit par livre soit par auteur. Enfin, il sera le parfait livre de chevet des femmes enceintes durant toute leur grossesse car, une fois lus les 28 premiers chapitres d’introduction au récit, il leur restera 280 chapitres à lire, soit exactement un par jour pendant les 40 semaines qui séparent le jour de la conception de celui de l’accouchement.

Matthieu et Luc, dont il constitue l’une des deux sources principales. Le plus court des quatre évangiles est laissé anonyme par son auteur qui ne marque, par ailleurs, aucune intention explicite à son récit. Le texte n’emploie jamais la première personne du singulier. Le vocatif n’est suggéré qu’une fois dans une apostrophe en Mc, 13-14 :  que le lecteur comprenne . Paul semble ne pas vouloir revenir. Philémon, propose une situation identique et fait de Marc un cousin de Barnabé. Rome – identifie Marc comme le  fils  de Pierre aux côtés de ce dernier.

Paul sur le point de mourir en prison – peut-être à Rome – réclame que Marc,  qui lui est précieux , lui soit envoyé. Brown, ces éléments permettent de dresser un portrait hypothétique d’un  Jean dit Marc , proche de Pierre à Jérusalem avant de suivre Paul dont il se sépare après une querelle vers 50 puis, après une certaine période, de se rapprocher de Paul et de Pierre, auxquels il est précieux avant leur martyre. Cependant, plusieurs des indices internes au texte remettent en question la tradition fondée sur Papias. L’importance de Pierre dans cet évangile ne signifie pas qu’il en soit l’inspirateur puisqu’on retrouve la même prééminence dans différents écrits pauliniens. La majorité des historiens et exégètes s’accordent généralement pour une datation remontant à la fin des années 60 ou au début des années 70 ap. Certains chercheurs s’appuyant sur Papias pensent que cet évangile a été rédigé peu après la mort de Pierre au milieu des années 60.

Néron dans une période qui a connu trois empereurs, c’est-à-dire en 69. L’incapacité de Marc à évoquer les révoltes de 66-70 ou de mentionner la chute de Jérusalem en 70 semble conforter cette datation. On a pu établir que le texte était adressé à un public essentiellement non-juif et hellénophone ne connaissant pas l’araméen ni les pratiques juives de pureté, dans une région où le latin était en usage et avait influencé le grec. Cette idée semble pour eux renforcée par l’usage de mots d’emprunts dérivés du latin et d’expressions provenant de la grammaire latine semble suggérer une rédaction dans un milieu où l’on parlait le latin. Les deux premières se partagent le texte lu dans les Églises, et la dernière est à l’origine des deux autres, qui l’ont remplacée. Dans leur grande majorité, les exégètes ont coutume de diviser l’évangile de Marc en deux parties, selon l’indication qui serait donnée par l’auteur lui-même dans son titre :  Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu .

Selon Standaert, ce schéma est un peu simpliste et, malgré les apparences, mal argumenté. En effet, dès l’exorde, Jésus-Christ est présenté par Jean-Baptiste à la fois comme Christ et comme Fils de Dieu. Messie  et de  Fils de Dieu . Standaert propose un autre plan pour l’Évangile selon Marc.

Au Jourdain, Jean-Baptiste désigne Jésus comme le Messie et le Fils de Dieu. Présentation de Jésus par actions et par paroles, en Galilée et sur le lac de Tibériade. Galilée comme en dehors de la Galilée. Il est le Messie, le Fils de Dieu, mais un Messie souffrant qui demande qu’on le suive. Galilée, puis la Judée, puis la Pérée, puis en direction de Jérusalem. Articles détaillés : Discours sur le mont des Oliviers et Grande Tribulation.

La pertinence de cette section est remise en cause. Jésus nous est présenté comme le Messie, le Fils de Dieu. Mais la plupart des acteurs du drame ignoreront jusqu’au bout cette identité. Le Fils de l’homme eschatologique reçoit l’onction divine de l’Esprit Saint qui le conduira désormais, et le Père le proclame son Fils. Poussé au désert par l’Esprit, Jésus se prépare à affronter son ennemi principal : Satan.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.