L’illusion économique PDF

Assemblée nationale a inscrit à son programme l’illusion économique PDF travail, à la demande du groupe Les Républicains, une évaluation de l’action de l’État dans l’exercice de trois de ses missions centrales en Seine-Saint-Denis. C’est la première fois dans l’histoire parlementaire qu’une mission d’évaluation est réalisée sur un territoire donné. Il est en effet très vite apparu qu’une approche territorialisée de l’évaluation permet de rendre compte, de manière fine, des spécificités d’un territoire et de l’adéquation des moyens d’action de la puissance publique à ces mêmes spécificités.


Comprendre l’économie, c’est comprendre un aspect fondamental du monde qui nous entoure. Prévoir son évolution, c’est avoir une vision de ce que sera l’organisation de notre société dans les prochaines décennies. C’est pour cela que les économistes et leurs analyses sont omniprésents dans les médias et ont un pouvoir décisif chez ceux qui nous gouvernent. Et pourtant, les prédictions de ces experts ne se vérifient pas toujours… Dans cet ouvrage, Bernard Guerrien explique en quoi la démarche scientifique est difficile à appliquer en économie. Il dévoile la part d’ombre, l’idéologie qui se cache derrière une science aux apparences parfois trompeuses. Il nous montre comment bien des économistes, plutôt que de reconnaître les limites de leur savoir, fondent leur discours sur une certaine vision du monde, sur des croyances. Tout en présentant le plus simplement possible les principales théories concurrentes en économie et leurs enjeux idéologiques, l’ouvrage propose une réflexion de fond sur différents domaines de notre quotidien : le chômage, la dette, les retraites, la mondialisation, etc. Nul n’avait jusqu’à présent fait un point aussi clair sur la pensée économique contemporaine ni sur ses motivations. Avec une rigueur implacable et pour notre plus grand plaisir, l’auteur nous livre ici les clés pour mieux comprendre notre société.

Les territoires, terreaux des politiques publiques, ont fait l’objet, sous tous les gouvernements successifs, de nombreux plans d’actions et de stratégies. Le choix de la Seine-Saint-Denis pour cette première évaluation parlementaire territorialisée s’est imposé comme une évidence. Le département de la Seine-Saint-Denis est le seul territoire de France que l’on désigne plus volontiers par son identifiant numérologique que par son véritable nom : le 9-3. Comme si deux chiffres pouvaient résumer la complexité de ce territoire.

Ce département, contrasté et si souvent stigmatisé, fait office de véritable laboratoire d’étude au regard de son dynamisme et de toutes les problématiques qu’il concentre, et des nombreux efforts impulsés par les politiques publiques pour y remédier. Les rapporteurs ont retenu trois politiques d’évaluation : l’éducation, la sécurité et la justice. L’évaluation croisée de ces trois domaines d’intervention de l’État permet de faire un état des lieux sur un territoire donné des atouts et des failles de l’action publique propre à chaque politique publique, tout en en soulignant les problématiques communes et les propositions d’amélioration qui en découlent. Au regard de la complexité du territoire, de la vitesse à laquelle il évolue et de la nécessité d’en avoir une compréhension globale, le présent rapport ne peut néanmoins faire l’économie d’un examen des problématiques auxquelles la Seine-Saint-Denis est confrontée, en dehors de l’éducation, de la sécurité et de la justice.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.