La cause du désir : l’agalma de Platon à Lacan PDF

Cet article est une ébauche concernant la la cause du désir : l’agalma de Platon à Lacan PDF. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Il reprend de Platon l’idée d’un Agalma, objet représentant l’idée du Bien, et en tire l’expression d’ objet a . Il manque donc toujours quelque chose, et ce  quelque chose  ne peut être symbolisé.


En 1960-61, durant onze leçons de son séminaire consacré au transfert, J. Lacan se livre à une analyse du dialogue de Platon Le Banquet. Cette étude va lui permettre de définir l’agalma comme l’objet dans le transfert. « Copyright Electre »

Finalement, l’objet du désir s’identifie à la jouissance, qui se détache du signifiant — cette empreinte acoustique liée à un concept et formant avec lui un mot. L’objet a ne se comprend qu’à bien noter la particularité du désir. C’est la raison même de l’emploi d’une expression mathématique, qui se veut rendre compte de la difficulté de parler de cet objet, pourtant présent partout dans la pratique du psychanalyste. Il est, en ce sens, extension de la pétition de principe que constitue la pulsion. Freud considère que le nourrisson éprouve une première expérience de satisfaction qu’il recherche par la suite. Cette expérience est celle d’un besoin, la faim, comblé. Le nourrisson ayant de nouveau faim réinvestit l’image mnésique de l’expérience de satisfaction.

Il ne s’agit pas simplement d’une nostalgie au sens habituel : le nourrisson satisfait sa faim de manière hallucinatoire, il revit l’expérience de satisfaction, il hallucine le sein maternel comme, de nouveau, présent. Cela constituera pour un temps le moyen de satisfaire la tension pulsionnelle. Mais l’image mnésique étant réinvestie, cette hallucination s’avère de moins en moins efficace à combler le manque. Aussi le nourrisson est-il voué à désirer : l’excitation refusant de s’effacer si simplement, la décharge ne venant pas, le nourrisson découvre le désir. Sándor Ferenczi travaillera ce modèle quant aux différents modes de satisfaction, comme le mode hallucinatoire, ce qui l’amènera à distinguer dans cet originaire différentes phases de toute-puissance — toute-puissance puisque, au début, la satisfaction est bien là. Lacan reconsidèrera plus largement ce modèle.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.