La Diplomatie de Jean-Paul II PDF

Leurs philosophies, bien que très proches, ne sauraient être confondues, même si les deux auteurs se sont influencés. Je n’essaie pas de protéger ma vie après coup par ma philosophie, ce qui est bâtard, ni de la Diplomatie de Jean-Paul II PDF ma vie à ma philosophie, ce qui est pédantesque, mais vraiment, vie et philo ne font plus qu’un. Jean-Paul Sartre laisse derrière lui une œuvre considérable, sous forme de romans, d’essais, de pièces de théâtre, d’écrits philosophiques ou de biographies.


Le Pape Jean Paul II a d’ores et déjà laissé une empreinte personnelle décisive dans l’histoire de son temps, notamment dans l’ordre international où il s’est lui-même présenté comme « un désarmé au milieu d’un monde armé ». Ses enseignements et son action sur la scène mondiale ont révélé une vision globale et intégrale de la vie des hommes et des nations. En plaçant la dignité et les droits de la personne humaine au centre de sa sollicitude pastorale, la diplomatie pontificale en a fait la raison d’être de sa présence accrue au sein des institutions et des conférences internationales.
La sauvegarde de la justice et de la paix explique l’intervention pacificatrice du Pape et de ses diplomates dans l’émergence d’une nouvelle Europe après les années d' »Ostpolitik », dans la crise de Balkans, dans les guerres des Malouines et du golfe Persique, dans l’évolution de la situation au Proche-Orient et jusque dans le conflit désamorcé entre l’Argentine et le Chili. L’intensité de cette activité internationale concerne aussi les relations bilatérales du Saint-Siège qui, sous le pontificat de Jean-Paul II, a déjà conclu près de quatre-vingts accords concordataires et doublé le réseau de ses missions diplomatiques.
Réunissant acteurs et spécialistes de la diplomatie pontificale, dont notamment les plus hauts dignitaires du Saint-Siège, cet ouvrage fait l’inventaire de ce domaine encore mal connu de la participation de l’Église catholique à l’édification de la communauté des peuples.

Sa philosophie a marqué l’après-guerre, et il reste, avec Albert Camus, un symbole de l’intellectuel engagé. 1980, Sartre n’a cessé de défrayer la chronique. Il fut en effet de tous les combats, pleinement et totalement engagé dans son époque, embrassant avec ferveur toutes les causes qui lui ont semblé justes. Sartre aura milité inlassablement, jusqu’au bout de sa vie.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.