La Galère : Jeunes en survie (Essais) PDF

C’est l’employeur la Galère : Jeunes en survie (Essais) PDF décidera de la verser, ou non. Le dispositif doit encore être avalisé par un décret gouvernemental.


La galère, c’est d’abord l’expérience de ces jeunes dominés par l’incertitude, le flottement des projets, les longues périodes d’oisiveté entrecoupées de petits boulots, la délinquance présente et peu spectaculaire, le risque de destruction du sujet lui-même. Cependant la galère n’est pas uniquement le produit de la crise économique et du chômage; elle apparaît au crépuscule de la société industrielle, lorsque tout un monde se défait morceau par morceau dans ses formes d’intégration, ses rapports sociaux et ses modes d’action collective.

De Seraing, ville industrielle wallonne dominée par la culture ouvrière, aux Minguettes à Venissieux avec ses jeunes immigrés, en passant par Orly, Sartrouville, Champigny et Clichy, François Dubet restitue l’expérience de la galère, la manière dont elle se construit chez les jeunes et dont elle est perçue par les adultes. Hors des catégories de la sociologie classique de la délinquance, la galère est une action de classe dangereuse faite de désintégration, d’exclusion et de rage. Les régulations traditionnelles se sont épuisées, les mécanismes d’intégration scolaire et professionnelle se sont durcis et surtout, la conscience de classe ouvrière ne parvient plus à donner sens à l’ensemble d’une expérience de domination.

Mais la galère n’est pas une pure destruction. D’elle surgissent parfois de nouvelles formes de protestation et de mobilisation. C’est là que naît le mouvement des jeunes immigrés et que sont esquissés les traits d’un nouveau visage d’une action contestataire au sein même de la mise hors jeu de cette jeunesse.

François Dubet, maître de conférence à l’Université de Bordeaux II et chercheur au CADIS (Centre d’analyse et d’intervention sociologique) à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, est notamment l’auteur de Le Mouvement ouvrier (Fayard, 1984) et L’Etat et les jeunes (Editions ouvrières, 1985).

Le 24 septembre,  Monsieur Vélo , qui s’exprimait aux Rencontres des Départements et régions cyclables, promettait un décret  avant la fin de l’automne . Pourtant, si l’on s’en tient au texte de loi, l’indemnité devait être impérative. Selon les codes linguistiques de la langue française appliqués au droit, le présent de l’indicatif ne laissait aucun doute. Le gouvernement a donc préféré se rallier à l’exposé des motifs de l’amendement des députés du Club des parlementaires pour le vélo. Sur ce point, le verdict du Parlement est catégorique :  cette indemnité kilométrique, par nature facultative , écrivent les députés. D’après  Monsieur Vélo , le décret définissant le montant de l’indemnité sera accompagné, le même jour, d’un décret concernant la fonction publique. Toutefois, les agents du secteur public ne sont mentionnés nulle part, ni dans la loi de transition énergétique, ni dans l’exposé des motifs rédigé par les parlementaires.

Il n’empêche que le dossier mouvant de l’indemnité kilométrique fait parler de vélo. Les cyclistes quotidiens se demandaient tous les matins quand elle serait adoptée. Leurs collègues les interrogeaient, parfois sur le ton de la plaisanterie. Alors que monte la pression de la Cop21, la conférence sur le climat, l’IKV n’est peut-être qu’un outil de communication. Paris peut-elle vraiment devenir la  capitale du vélo ? Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien. Pour le salarié, c’est aussi la garantie d’un certain confort sur pas mal de plans.

Ceci dit, quand je lis que les employeurs devraient inciter leurs employés à venir en voiture parce que l’IKV ou le remboursement de l’abonnement transport est trop cher, hum, hum, ces personnes ne connaissent absolument pas le coût des parkings qu’un grand nombre d’entreprises mette à disposition de leurs salariés. Ségolène pense aux agents de son ministère. 2016-1184 du 31 août 2016 instituant à titre expérimental une prise en charge de l’indemnité kilométrique vélo prévue à l’article L. Signez et partagez si vous le souhaitez.

L’IKV devrait être plafonnée à 200 euros par an. Bonjour, je ne trouve nulle part dans la page 23 du lien le décret fixant le montant de l’indemnité ? Non, le décret n’a pas encore été signé. L’automne se termine le 20 décembre. Sur le sujet de l’intérêt pour l’employeur, je constate personnellement que mon trajet à vélo se fait en un temps qui ne varie jamais de plus de cinq minutes. Quand je prend les transports en communs, la variation du temps de trajet est grosso modo d’une demi heure. Et les collègues qui viennent en voiture ont des variations de temps de trajet donc d’heure d’arrivée encore plus important.

Oui, effectivement, le fait que la ville soit livrée en permanence à la voiture, fait que l air qu’on y respire est moins bon que si elle n’y était pas. USA vient encore de le rappeler. Besides safety, pollution is a point of concern. It is regarded unhealthy to cycle in an urban atmosphere. It seems, however, that there is no reason to be especially concerned about this. De nombreuses études montrent que les cyclistes ne sont pas plus exposé aux fumées dangereuses que les autres usagers de la route.

Studies indicate that cyclists are less exposed to urban pollution than car users. The example shown is a Dutch study . From a societal point of view cycling is desirable: No pollution, little demand for space, independent transport of children etc. 2 fois plus de polluants que l air respiré par les cyclistes. L’exposition n’est pas le critère déterminant. Rouler dans le flux en faisant un effort annule tout ça, voire inverse la conclusion.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.