La personne âgée n’existe pas PDF

Intégrer les Euréliens touchés par la perte d’autonomie à la personne âgée n’existe pas PDF vie sociale et citoyenne reste une préoccupation majeure du Conseil départemental d’Eure-et-Loir. Le Département s’engage à répondre à leurs besoins et à les accompagner au mieux dans leur quotidien, aujourd’hui et dans les années à venir.


Si la vieillesse désigne la dernière étape de la vie, comment la repérer pour chacun d’entre nous ? Commence-t-elle à 60 ans ? à 70 ans ? à 90 ans ? Quelle est sa durée ? Comment ceux qui la vivent en parlent-ils ? Qui est concerné par la vieillesse ? Sophocle écrivit Œdipe à Colone alors qu’il avait plus de 90 ans, Socrate mourut à 71 ans, mais il avait été condamné à mort , Platon vécut jusqu’à 80 ans , plus près de nous, Ninon de Lanclos mourut à 82 ans – et l’on dit qu’elle eut un abbé pour amant le jour de ses 80 ans… Ce livre voudrait nous réconcilier avec notre âge.

La MDA, conçue comme un « lieu unique », reçoit les personnes ayant besoin d’une aide à l’autonomie afin de répondre à leurs questions sur leurs droits dans tous les domaines de la vie et de les accompagner tout au long des démarches et des procédures. Les équipes sont constituées de Conseillers autonomie et de professionnels médico-sociaux. Ils vous accueillent à Chartres, Dreux, Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, vous accompagnent dans vos démarches, vous conseillent et vous orientent vers un réseau de professionnels et de partenaires institutionnels : services d’aide et d’accompagnement à domicile, établissements d’hébergement, professionnels de santé, services d’accompagnement à la vie sociale, établissement de santé, caisses de retraite, associations de familles, etc. Ils assurent également une permanence de proximité dans plus d’une vingtaine de communes d’Eure-et-Loir ou vous rencontrent chez vous pour évaluer vos besoins dans certaines situations. Elle est demandée à l’aide du formulaire « Droits et prestations aux personnes handicapées » de la MDA.

Le montant de l’AAH est déterminé en fonction des ressources perçues par la personne handicapée et son conjoint. Cette aide est versée à la personne qui en assume la charge. Elle est destinée à compenser tout ou en partie les dépenses liées à la perte d’autonomie de la personne handicapée. La PCH est destinée à financer les surcoûts liés au handicap, à domicile ou en établissement.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.