La Provence et la Côte d’Azur 2000 PDF

France, au nord de la Corse et à l’est-nord-est de la région Occitanie. En 1970, Provence-Côte d’Azur-Corse devient Provence-Côte d’Azur à la suite de la constitution de la région Corse. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est baignée la Provence et la Côte d’Azur 2000 PDF sud par la mer Méditerranée et limitrophe à l’est des régions italiennes de Ligurie et Piémont.


Ici, la lumière exalte ou gomme les couleurs sans altérer la pureté du ciel balayé par le mistral.
Les régions s’étirent, s’enlacent, se heurtent pour rebondir de la montagne à la mer.
Les villes rayonnent et le soleil gonfle de saveurs généreuses les légumes couverts de rosée et les fruits gorgés de sucre. La Provence vous entraîne à la découverte de paysages variés et contrastés au sein d’une nature grave et magnifique.

Ces personnes proviennent autant des migrations internes à la France que des migrations étrangères. La dénomination  Provence-Alpes-Côte d’Azur  est utilisée par le conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, les organismes de l’État et de l’Union européenne. Elle s’écrit avec deux traits d’union. Provence-Alpes-Côte d’Azur est un beau nom, mais il est trop long et peu pratique. Article détaillé : Géographie de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les provinces après dislocation de la Provence historique et avant la Révolution au sein de la région actuelle. Provence-Alpes-Côte d’Azur recouvre une superficie de 31 400 km2 et s’étend du Rhône à l’ouest à la frontière italienne à l’est. La principauté de Monaco est une encoche côtière indépendante. L’ensemble de ces territoires intégraient tous au Moyen-Âge la Provence ancienne mais furent séparés à cause des partages entre nobles et la guerre civile de l’Union d’Aix. Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille une grande diversité de paysages. La côte d’Azur compte deux massifs forestiers, l’Esterel et le massif des Maures. La région se caractérise par un climat méditerranéen au niveau du littoral et à l’intérieur des terres et par un climat montagnard qui décline vers le froid en fonction de l’altitude.

Les hivers sont froids, voire rudes et neigeux en montagnes, mais doux sur le littoral, notamment sur la côte d’Azur. La vallée du Rhône et une partie de la côte subissent le mistral, vent froid et fort soufflant du nord. Vallon de Mollières dans les Alpes-Maritimes. Plage de la Courtade, sur l’île de Porquerolles. Pente du mont Ventoux en hiver. Article détaillé : Flores originaires de Provence. La montagne occupe la moitié du territoire régional et le littoral s’étend sur 700 km.

Certains sites font aussi l’objet de classements en zones Natura 2000, etc. Dans le massif des Écrins et le parc national du même nom. Article détaillé : Démographie de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Provence-Alpes-Côte d’Azur compte près de 5 millions d’habitants, ce qui en fait la septième région de France la plus peuplée.

Cette croissance est le fruit à la fois de l’excédent naturel et d’un fort apport migratoire. 500 000 personnes de 75 ans et plus. L’immigration internationale joue également un rôle important dans la démographie de Provence-Alpes-Côte d’Azur. La géographie, l’exode rural et l’industrialisation font que la population est aujourd’hui très inégalement répartie. L’acte III de la décentralisation renforce essentiellement deux types de collectivités : la région grâce à la loi NOTRe et l’intercommunalité grâce à la loi MAPTAM. Pour être considérée comme une grande zone d’emploi, la zone doit dépasser les 400 000 habitants, seuil requis pour la création d’une métropole.

Ces agglomérations concentrent l’essentiel des services déconcentrés de l’État, des zones commerciales, des infrastructures culturelles, des zones industrielles, des technopoles, des ports fluviaux et maritimes, et des infrastructures aéroportuaires. L’ouverture de Marseille sur la mer Méditerranée en fait depuis ses origines une ville cosmopolite d’échanges culturels et économiques avec l’Europe du Sud, le Proche-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie. Située entre mer et montagnes, capitale économique et culturelle de la Côte d’Azur, Nice bénéficie d’importants atouts naturels. Elle se situe à une trentaine de kilomètres de la frontière franco-italienne, elle est établie sur les bords de la mer Méditerranée, le long de la baie des Anges et à l’embouchure du Paillon. Située entre mer et montagnes, capitale économique du Var, Toulon bénéficie de nombreux atouts naturels.

Surnommée la  cité des papes  en raison de la présence des papes de 1309 à 1423, elle est actuellement la plus grande ville et le chef-lieu du département de Vaucluse. La renommée de son festival, véritable vitrine artistique et culturelle de la ville, a largement dépassé les frontières françaises. La ville fut capitale européenne de la culture en 2000. Elle est installée sur la rive gauche du Rhône qui marque la limite avec le Gard et la région Occitanie. Au sud d’Avignon, c’est la Durance qui sépare la ville des Bouches-du-Rhône. Cannes constitue, en termes de population, la soixante-neuvième commune de France, avec 73 744 habitants.

Elle fait partie de la même aire urbaine que Nice qui comptait 1004941 habitants. Aix-en-Provence constitue, en termes de population, la vingt-quatrième commune de France, avec 142 149 habitants. Aquae Sextiae par la garnison romaine de Gaius Sextius Calvinus, Aix devient par la suite la capitale du comté de Provence. Provence-Alpes-Côte d’Azur est une des régions les plus touchées par la pauvreté : 15 habitants sur 100 vivent sous le seuil de pauvreté. La région est par ailleurs une des régions où l’accès au logement est le plus difficile. La région est administrée par le conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur dont le siège est à Marseille. On compte 18 arrondissements, 237 cantons et 963 communes, elles-mêmes regroupées en 86 intercommunalités.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.