La pub aux oeuf s d’or PDF

Les la pub aux oeuf s d’or PDF sont des substances tensio-actives qui, rajoutées en petite quantité dans de l’eau, permettent de décoller, puis d’éliminer facilement, en les émulsionnant, les graisses et autres salissures fixées à la surface des matériaux divers. Il existe trois catégories de détergents : les détergents anioniques, les détergents cationiques et les détergents non ioniques. L’utilisation généralisée, vers les années 1960, de ces produits s’accompagna très vite d’une dégradation de la qualité des eaux naturelles. Sans doute des progrès ont-ils été réalisés sur ces produits !


Ma meilleure amie, Lucie, vient d’être sélectionnée grâce à sa maladresse naturelle pour le casting d’une publicité. Elle est excitée comme une puce et se voit déjà grande star mondiale. Voilà de quoi épater nicolas. En fait elle est ultra stressée et pleine de trac. Heureusement, elle peut compter sur moi pour la soutenir…

Il n’en reste pas moins que les détergents ont affecté gravement et continuent d’affecter durablement les communautés d’invertébrés dulçaquicoles et marins. Les mousses dues aux détergents et aux phosphates sont des obstacles à l’aération des eaux. Ces produits, en outre, et à cause de leur pouvoir mouillant, détruisent les revêtements des muqueuses respiratoires de invertébrés ou des vertébrés aquatiques et les fait se noyer rapidement. On désigne par détergence, l’ensemble des processus qui visent à éliminer des salissures présentes sur un substrat. Ces processus sont au nombre de trois essentiels : le mouillage, le déplacement de la souillure et son antiredéposition.

Le mouillage consiste à séparer la salissure du substrat sur lequel elle adhère. Pour cela, on applique une solution détergente dont les agents de surface vont abaisser suffisamment la tension superficielle du bain de nettoyage. Cela doit permettre au détergent d’entrer en contact avec la salissure, d’y pénétrer et d’y adhérer plus fortement que le substrat ne le faisait précédemment. Une fois que la salissure est  » mouillée « , il faut l’écarter du substrat, c’est-à-dire faire en sorte qu’elle ne puisse plus revenir se recoller sur le substrat. Une fois que la salissure est écartée du substrat, il faut l’éloigner définitivement du substrat. C’est ce que l’on appelle l’antiredéposition. Il existe un nombre important de mécanismes qui vont aider à l’antiredéposition.

Un certain nombre d’entre eux font appels à des réactions chimiques entre les salissures et certains composés de la solution détergente. Par exemple, il pourra y avoir saponification des acides gras avec des bases fortes présentes dans la lessive. Les savons formés seront soit solubilisés, soit émulsionnés. D’autres mécanismes font appel à des phénomènes physiques. Par exemple lorsque les salissures sont solides, on essaiera de les maintenir en suspension grâce à des dispersants qui empêcheront que ces salissures ne forment des agrégats qui pourraient sédimenter et recoller au substrat. Il faut noter, enfin, que les mécanismes de détergence sont largement influencés par les paramètres physicochimiques qui caractérisent le processus de nettoyage : température, pH, dureté, agitation, etc. Les détergents sont des combinaisons de produits chimiques divers dont le rôle est d’aider à débarrasser une surface des souillures qui s’y sont déposées.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.