La question Macédonienne de 1944 à nos jours : Communisme et nationalisme dans les Balkans PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Les Balkans sont une des trois  péninsules  de l’Europe du Sud, mais cette appellation traditionnelle est parfois contestée en l’absence d’un isthme : les géographes préfèrent le terme de  région . Thrace signifiant, selon Teodor Capidan,  neigeux . 1839, cette idée, discutable sur le plan la question Macédonienne de 1944 à nos jours : Communisme et nationalisme dans les Balkans PDF, perdure dans le domaine politique et culturel, et comme concept géographique aux limites d’ailleurs variables selon les auteurs.


Cet ouvrage est consacré à la question macédonienne en Bulgarie, depuis l’époque communiste et à ses polémiques avec la République (yougoslave) de Macédoine. Celles-ci concernent l’appartenance nationale d’une longue série de personnages et d’évènements historiques, la langue vernaculaire slave parlée en Macédoine et les droits des personnes qui se considèrent comme Macédoniens en Bulgarie.

Leur limite au nord est fixée par les fleuves Danube-Save-Kupa, excluant de facto la Slavonie croate et la Voïvodine serbe des Balkans. Dans la définition la plus communément acceptée, cette région couvre une aire totale de plus de 550 000 km2. Sa limite au nord est fixée par les fleuves Danube-Save-Kupa. Les plaines, petites et peu nombreuses, se situent le long des cours d’eau et des côtes. Rhodope, vers le sud-est en direction de la mer Égée.

Une population de près de 53 millions d’habitants vit dans la péninsule, soit une densité moyenne de 96 hab. La chaîne des Balkans centraux, en Bulgarie. Belgrade, la ville blanche, la plus grande ville slave des Balkans, en Serbie. Forteresse de Tsarevets dans la capitale de la Bulgarie médiévale, Veliko Tarnovo.

Vieille ville de Raguse, à Dubrovnik, en Croatie. Durant le Mésozoïque, la péninsule se trouvait dans l’océan Téthys dont la mer Méditerranée est un vestige, et constituait au sein de celui-ci un archipel semblable à ce qu’est aujourd’hui l’Insulinde. Le rapprochement entre les plaques a fait surgir les monts Dinariques, le Pinde, l’Olympe, les Balkans et le Rhodope. C’est dans ce cadre géomorphologique que s’est mis en place le réseau hydrographique actuel. Turquie, comprenant les îles Gökçeada et Bozcaada, le reste étant en Asie Mineure.

Macédoine est un cas à part, car les traits de sa géographie physique et humaine la rapprochent de chacun des trois ensembles précédents. Balkans au passé capitaliste: Grèce et Turquie d’Europe. Balkans en attente: Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Serbie et Turquie. Balkans membres du Partenariat pour la paix: Monténégro et Serbie. Pacte de Stabilité pour l’Europe du Sud-Est. Les alphabets dans les Balkans et en Europe de l’Est. 6,7 millions de locuteurs en Bulgarie.

Le terme  Balkans  fait avant tout référence à une aire culturelle, c’est-à-dire un ensemble composé de groupes et de langues différents, mais qui partagent néanmoins un certain nombre de traits culturels communs, héritage d’un passé commun. Toutefois, cette unité culturelle n’est guère reconnue par les historiographies grecque, bulgare et des pays de l’espace yougoslave, qui minimisent l’apport de la romanisation et l’influence turque, considérant que les particularités et les spécificités de chaque groupe ethnique l’emportent largement sur les traits communs. Les peuples et cultures des Balkans ont pu, parfois, susciter des réactions de type raciste. L’agriculture se développe dans la région dès 6 000 ans av.

Italie, probablement à la suite d’une épidémie ou d’une crise environnementale, peut-être liée à l’explosion du volcan de Santorin. Orphée, fils du roi de Thrace Œagre, charmant les animaux sauvages, mosaïque, musée d’Art de Dallas. Empire perse et organisé en une province, la satrapie de Skidra. Empire romain conquiert les côtes de l’Adriatique et la Macédoine. 330 : l’empereur Constantin fait de Byzance, renommée Constantinople, la nouvelle capitale de l’Empire romain. Les peuples balkaniques sont romanisés au nord de la ligne Jireček, hellénisés au sud.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.