LA VALORISATION PAR LES ROLES SOCIAUX, OUTIL PEDAGOGIQUE PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Le design est une activité de création souvent à vocation industrielle ou commerciale, pouvant s’orienter vers les milieux sociaux, politiques, LA VALORISATION PAR LES ROLES SOCIAUX, OUTIL PEDAGOGIQUE PDF et environnementaux.


Comment proposer une autre manière de vivre et dêtre enfi n reconnues aux personnes défi cientes ou handicapées ? Comment leur offrir, à la fois, les moyens de se construire une image positive dellesmêmes et de sintégrer au monde ? Avec la VPRS, les êtres situés en marge, accompagnés et non pas assistés par des professionnels, trouvent les méthodes et outils afi n de sinscrire dans le tissu social et de sy épanouir. Les mots clés de cette philosophie : « le développement des compétences, la mise en valeur de limage de la personne, linscription et/ou le maintien de celle-ci dans un rôle social [] en utilisant le plus possible des moyens culturellement valorisés. » Guy Mativa et Sophie Bunou mettent dans la lumière et commentent une méthode daccompagnement des personnes, pâtissant, malgré elles, dune représentation négative et, par conséquent, dun isolement délétère. Et dans une société où tout passe dabord par le regard et les préjugés, ils témoignent, avec conviction, dun projet de vie généreux et performant, qui vise à rétablir le sujet dans un rapport apaisé à soi et à son environnement humain. Une démarche qui a déjà trouvé des échos favorables dans le nord de lEurope et auquel les professionnels de lHexagone ne sauront rester insensibles.

Le but premier du design est d’inventer, d’améliorer ou de faciliter l’usage ou le processus d’un élément ayant à interagir avec un produit ou un service matériel ou virtuel. Le design est à distinguer des arts décoratifs, expression apparue dans les années 1870 comme pendant aux beaux-arts dans la création d’objets d’art. L’étymologie du mot provient de l’anglais  design , que l’on emploie depuis la période classique. En anglais, to design signifie donc à la fois dessiner et concevoir en fonction d’un plan, d’une intention, d’un dessein. La langue anglaise emprunte le premier sens au terme français de  dessein . Concevoir sera donc en même temps avoir l’intention de faire quelque chose.

Ainsi, nous avons drawing pour le dessin en tant que tracé et design signifiant l’idée et sa représentation, le projet et son graphisme. Longtemps considéré comme un anglicisme, il ne s’est imposé que tardivement dans la langue française. Un équivalent français peut, si le contexte le permet, être trouvé dans le mot  concevoir . Renaissance, le disegno italien est l’un des concepts majeurs de la théorie de l’art. Il signifie à la fois dessin et projet. Tout comme en anglais et en italien, il trouve son origine dans le latin designare, qui a permis également de former en français le verbe  desseigner , d’où sont issus les verbes  désigner  et  dessiner .

Ainsi vidé de son sens de représentation, le mot dessein n’a jamais pu traduire le mot design qui, lui, a conservé les deux notions. On doit cette tentative à Jacques Viénot, qui peut être considéré comme le pionnier de la discipline en France. Le design tel qu’on l’entend dans son acception de projet dessiné utilisant des techniques innovantes pour une diffusion large, existe depuis l’Antiquité. Les châsses-reliquaires limousines au Moyen Âge étaient réalisées avec des décors stéréotypés à l’aide de la technique de l’émail champlevé plus efficace que celle du cloisonné et ont été produites à des milliers d’exemplaires pour être exportées dans toute l’Europe. 1840, le Viennois Michael Thonet développe un procédé de fabrication, le cintrage de bois de hêtre massif, courbé sous pression à vapeur. Si les aspects constitutifs du design sont en place, il en va alors tout autrement des formes, qui restent pour la plupart du temps attachées à la copie de style du passé ou éclectisme. Cette copie confine souvent à l’amalgame de mauvais goût.

John Ruskin et de l’écrivain, peintre, décorateur et théoricien William Morris. En 1888, commencent les premières expositions du groupe. Entre 1905 et 1911, Josef Hoffmann élève le palais Stoclet, somptueuse villa urbaine conçue à Bruxelles comme une œuvre d’art totale pour le compte d’un financier belge. Dès 1907, l’architecte Peter Behrens est engagé comme consultant artistique pour la firme d’électricité AEG. Chicago, puis le Deutscher Werkbund, les Wiener Werkstätte ainsi que le Bauhaus.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.