Le cancer, mon père. PDF

La théologie chrétienne a développé la conception le cancer, mon père. PDF’un Dieu trinitaire : Père, Fils et Saint-Esprit. Au sein de nombreuses croyances, il est donné au Dieu suprême le titre et l’attribut du Père. Le judaïsme lui aussi développa certains attributs de Yahweh comme Père du fait de sa création, de l’éducation que donne Dieu et sa paternité envers le peuple d’Israël.


Cancer, Ce mot fait peur. Il est une porte sur l’approche de la mort. Pourtant, Emma, ne se sentit jamais autant vivante, que lorsqu’on lui annonça cette nouvelle:
« Désolé, vous avez un cancer. »
Une rencontre décidera d’une magnifique remise en question. Elle décidera de vivre chaque moment plus intensément. Une association d’idées entre sa maladie et son père, déterminera son destin, un destin fabuleux, celui de la vie.

Jésus-Christ, dans son enseignement à travers les Evangiles, définit la paternité de Dieu comme l’élément essentiel de Dieu avec l’Amour. La doctrine chrétienne va progressivement conceptualiser la paternité de Dieu à travers le dogme de la Trinité. La représentation de Dieu dans l’art au début interdite dans le judaïsme, va progressivement se développer à travers la peinture et la sculpture, représentant Dieu le Père sous différents aspects : celle de la lumière, ou sous la forme d’une personne d’âge avancé portant généralement une barbe blanche. Dieu différent des autres, mais comme l’une des personnes de Dieu. L’environnement religieux dans lequel est né et a grandi le judaïsme est celui de religions polythéistes, principalement en Mésopotamie, Égypte.

Ces religions polythéistes avaient des conceptions de dieux présentés comme pères. Jérémie 2, 27 :  eux, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, qui disent au bois: Tu es mon père! Dieu crée le Soleil, la Lune et les plantes par Michel-Ange. Dieu est présente dans plusieurs passages de la Bible. Yahweh agit avec Israël comme un Père :  Alors tu diras à Pharaon : Ainsi parle Yahvé : mon fils premier-né, c’est Israël. Je t’avais dit  Laisse aller mon fils, qu’il me serve.

Une autre marque de la présence de la paternité de Yahweh se trouve dans les noms de personnes présentes dans la Bible. Article détaillé : Manuscrits de la mer Morte. Tous les manuscrits ne font pas partie du Canon des écritures reconnues, cependant ils montrent l’idée de Yahweh dans le judaïsme à l’époque de Jésus. Cependant un texte, dans les Hymnes IX, 29-36, qui reprend beaucoup de textes de la Bible, montre un développement très important de la Paternité de Yahweh. Père de tout, car il est ton image Sera-t-il un jour remis aux mains du Père invisible, notre Dieu ?

Le thème de la paternité de YHWH dans la théologie rabbinique s’est néanmoins développé sous l’influence de l’expansion de la doctrine chrétienne de la Trinité, qui a stimulé une réflexion théologique. Jésus, le judaïsme donne des attributs de la paternité à Yahweh, cependant ces attributs ne sont pas essentiels. Paternité de Dieu : la paternité est mentionnée dans plus de 16 fois dans les deux lettres. Dans les Évangiles, Jésus révèle avoir une relation très particulière avec Dieu, qu’il appelle  Père .

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.