Le Christianisme et la Révolution Française: Essai historique PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le Christianisme et la Révolution Française: Essai historique PDF ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires.


Extrait : « Une année nouvelle s’ouvre devant nous ; elle réclame de nous un esprit nouveau. C’est une condition particulière à l’homme qui paraît dans ces chaires, que son auditoire rajeunit et se renouvelle constamment autour de lui. Dans toutes les autres assemblées, le temps pèse presque également sur celui qui parle et sur ceux qui écoutent ; on vit et on vieillit ensemble… »

À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN

Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l’on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes. 

LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants : 

• Livres rares
• Livres libertins
• Livres d’Histoire
• Poésies
• Première guerre mondiale
• Jeunesse
• Policier

Le mot n’est pas très employé en 1793. Il vient de Mirabeau, qui avait dit dans ses derniers moments :  Vous n’arriverez à rien si vous ne déchristianisez pas la Révolution . Dans les campagnes et bien des villes, cette politique a été un choc profond pour le peuple. En effet jusqu’alors, au-delà de la religion, le curé était un membre important de la communauté. La paroisse était une réalité vivante, en adéquation avec les mœurs et les croyances de la grande majorité. Fête de la Raison à Notre-Dame en 1793.

Convention vient assister à la cérémonie. Eau-forte, 1793, Paris, BnF, département des estampes. Ce sont des représentants en mission qui donnent l’impulsion décisive. D’autres représentants, appuyés par les armées révolutionnaires, passent à la fermeture et au pillage des églises. Pillage d’une église en 1793, huile sur toile de Victor Henri Juglar, vers 1885, musée de la Révolution française.

Le 6 novembre, la Convention accorde qu’une commune est en droit de renoncer au culte catholique. 17, il vient, avec ses vicaires, se démettre solennellement à la Convention. La majorité de la Convention, en adoptant le calendrier républicain, avait montré son hostilité au christianisme. Mais les mascarades antireligieuses lui déplaisent et l’abolition du culte lui paraît une faute politique.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.