Le culte des pierres à Emar à l’époque hittite PDF

La porte des Lions de Hattusha, au sud-ouest de la ville. C’était la capitale du royaume hittite, située en Anatolie centrale, dans une région montagneuse, près d’une boucle du le culte des pierres à Emar à l’époque hittite PDF Kızılırmak.


Hattusili Ier pour marquer l’événement, vers 1650 av. Hattusili III et de son fils Tudhaliya IV, qui y entreprirent un important programme de constructions. Les principaux lieux de fouille de ce vaste site de plus de 160 hectares sont la citadelle de Büyükkale, la zone du Grand Temple de la Ville basse, la zone des temples de la Ville haute, ainsi que les restes de l’impressionnante muraille qui protégeait la ville, au sud du site, autour de la colline de Yerkapı. Grâce aux plus de 30 000 tablettes cunéiformes qui y ont été exhumées continuellement depuis le début des fouilles, Hattusa est le site par lequel nous viennent la majeure partie de nos connaissances sur la civilisation hittite, ainsi que d’importantes connaissances sur la situation internationale dans tout le Moyen-Orient du fait de l’importance politique du royaume à son apogée. Le site de Boğazkale ne fut pas abandonné après la chute du royaume hittite, puisqu’il fut régulièrement occupé durant les siècles suivants, jusqu’au village actuel qui le borde. Mais jamais aucun de ces établissements n’approcha le rayonnement de la ville hittite. Localisation de Hattusa et des principaux sites de l’Anatolie hittite.

Le site de Boğazkale se situe dans le Nord de l’Anatolie centrale, à 150 kilomètres à l’est d’Ankara. Les hivers sont longs et froids, les étés courts et chauds. De fait, on trouve peu de végétation autour du site, et l’environnement est très rocheux, la végétation steppique. Les plateaux alentour sont cependant fertiles, et permettent donc de faire vivre une population importante quand ils sont bien mis en valeur, ce qui n’est pas toujours le cas durant l’Antiquité, faute de bras.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.