Le Forez à pied et à VTT PDF

La commune de Chalmazel est située au cœur des monts du Forez, une le Forez à pied et à VTT PDF de montagne du Massif central séparant la vallée de la Dore de la plaine du Forez. Le nom de Chalmazel est attesté depuis des dates fort anciennes.


Bulletin des lois de 1801 : Chalmazelle. Et enfin en 1939 : Chalmazel, orthographe officielle définitive. Le château et l’église se font face au cœur du bourg. C’est en 1231 que le comte de Forez, Guy IV, permet à son fidèle vassal, Arnaud de Marcilly, d’élever une maison forte à Chalmazelles.

Dès 1250, Chalmazelle était devenu avec Couzan, Rochefort et Urfé, l’une des quatre grandes seigneuries à donjon des  montagnes du soir . L’église de Chalmazel semble avoir été fondée vers 1270 sous Jean de Marcilly, deuxième seigneur de Chalmazel, dédiée à saint Jean Baptiste le saint patron de son fondateur. L’antique église de Saint-Jehan-des-Neiges a été démolie en 1881 et remplacée par l’église actuelle. Louis Justin de Talaru, en 1850, le château est légué à la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph, qui l’utilise comme hospice et dispensaire jusqu’en 1972. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Le château de Chalmazel s’élève au milieu du village.

D’aspect médiéval, il a conservé des éléments de la maison forte de l’an 1231, mais avec toutes les modifications et ajouts successifs apportés par les Talaru au cours des siècles : meurtrières, base des murailles, donjon, chemin de ronde à mâchicoulis. Aujourd’hui restauré, il est ouvert pour les visites et dispose de chambres d’hôtes et de salles de réception. La station de ski est située à 1 109 mètres d’altitude, au lieu-dit les Bois, à 4 kilomètres à vol d’oiseau du village situé 250 mètres en contrebas. 4 septembre 1765, au village du Cros, paroisse de Chalmazel, baptisé par M. Il est le fils de Jean Mollin et Jeanne-Marie Doitrand, mariés en 1748. Article connexe : Armorial des communes de la Loire.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.