Le jardin suspendu PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles le jardin suspendu PDF sont attendues ? Une femme de 87 ans en train de cultiver son jardin. Comté de Harju, Estonie, juin 2016.


Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe, deux enfants sont envoyés en Australie, à l’abri des combats qui ont coûté la vie à plusieurs de leurs proches. Gilbert, jeune garçon réchappé du Blitz londonien, et Eirene, fille d’un résistant communiste grec, sont recueillis par une veuve qui habite une vaste demeure de la baie de Sidney. D’abord sur leurs gardes, les deux adolescents se rapprochent peu à peu et tentent d’affronter ensemble ce monde qui leur est étranger, trouvant refuge dans le parc à l’abandon autour de la propriété. Les recoins de ce luxuriant jardin deviennent le théâtre de leurs jeux et de leurs rêveries les plus intimes tandis que s’annonce l’inévitable séparation.

Premier volet d’un triptyque resté inachevé, Le jardin suspendu est le dernier roman écrit par l’écrivain australien Patrick White. Dans cette oeuvre posthume publiée pour la première fois en Australie en 2012, le lauréat du prix Nobel décrit avec justesse le passage de l’enfance à l’âge adulte. Sur fond de conflit mondial, sa prose poétique et envoûtante fait de ce Jardin suspendu un voyage littéraire inoubliable.

Un jardin est un lieu durablement et théoriquement aménagé où l’on cultive de façon ordonnée des plantes domestiquées ou sélectionnées. Il est le produit de la technique du jardinage et, comme elle, il remonte au moins à l’Antiquité. Les différentes cultures humaines dans le monde, au fil des époques, ont inventé de nombreux types et styles de jardins. Cette étymologie suggère que le jardin se doit d’être clos pour être protégé de l’extérieur et bien entretenu à l’intérieur. Les jardins sont attestés dans toutes les zones de domestication des plantes où ils sont des lieux plus sophistiquées que les champs ou les près.

La question du lien entre jardin et sédentarisation est complexe, il existe des formes rudimentaires de jardins chez les nomades alors de nombreux sédentaires ne jardinent pas et bétonnent leur jardinets. La règle esthétique quasi unique des jardins de climat méditerranéen était, depuis les origines, l’alignement. La règle des jardins chinois est l’évocation. L’ordonnance des vergers et potagers en planches ou carrés est justifiée par les besoins d’entretien, sanitaire et de production. Une friche n’est pas un jardin, même si elle est un ancien jardin à l’abandon.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.