Le lac Saint-Laurent en Oisans PDF

Ses habitants sont appelés les Saint-Bonnetiers. Le Bourg se situe à 1 025 mètres d’altitude. La commune forme le lac Saint-Laurent en Oisans PDF triangle dont la base est délimitée par le Drac et la pointe par le pic de Queyrel. Le paysage est majoritairement composé de bocage de montagne qui fait l’originalité et la richesse environnementale de ce territoire.


Livre pour enfants, ou à lire avec les enfants.

6 histoires d’eaux qui vont et qui viennent :

Le lac Saint-Laurent : 1 lac éphémère, 2 catastrophes
Le Doubs et la Loue : étroitement liés
La Spree : la rivière à l’envers
La Mer Morte : voulez-vous reprendre du sel ?
La cascade Kinder : décoiffante
Le lac Hood : qui a ouvert la bonde de fond ?

En montant vers le pic Queyrel, les prairies de bas de vallée font peu à peu place aux pâturages en altitude. Situé dans le Haut-Dauphiné, Saint-Bonnet-en-Champsaur offre un mixte de climat méditerranéen et alpin. Le nom de la localité est attesté sous la forme latine Sanctus Bonitus en 1152. Pendant la Révolution, Saint-Bonnet changera de nom pour devenir la commune de Bonnet-Libre. La commune de Saint-Bonnet-en-Champsaur est placée sous la protection de Saint Bonnet, Santus Bonitus, mort vers 710.

Cette maison religieuse prit une certaine importance au cours du Moyen Âge, mais ses bâtiments furent ruinés pendant les guerres de Religion. 1611, un vibailli duquel ressortissaient les vingt-et-une paroisses du Champsaur. Le bourg de Saint-Bonnet devint alors une petite ville entourée de murs, défendue par une forte tour. 1611, lorsque fut créé le duché de Lesdiguières, Saint-Bonnet en devint la capitale. Dans les années 1700, les remparts furent détruits pour permettre au bourg de grandir. Saint-Bonnet comptait plus d’une centaine de familles.

Le village porta le nom de Bonnet Libre pendant la Révolution. Comme dans tous les villages médiévaux, les maisons sont serrées les unes aux autres, ne laissant que peu de place aux ruelles et aux places. On aperçoit encore aujourd’hui, dans le vieux Saint-Bonnet, des pierres posées le long des façades, les buttarodes, les buttes-roues qui empêchaient les moyeux des roues de charrettes d’endommager les façades des maisons. Article connexe : Élections municipales de 2014 dans les Hautes-Alpes.

Saint-Bonnet-en-Champsaur faisait partie de 2001 à 2017 de la Communauté de communes du Champsaur. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2011. En 2014, la commune comptait 2 034 habitants. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Culturel : la visite de la ville permet de découvrir ses aspects historiques via plusieurs panneaux d’informations. Nature : découverte de la faune et la flore du parc national des Écrins.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.