Le miracle de l’évangile PDF

Didier Guillaume est-il un bouffon ? Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, est-il un bouffon ? Je sais qu’il faut faire attention le miracle de l’évangile PDF l’usage des mots et comme celui-là est tout chargé de sens divers, je crois que je vais sagement vous demander de répondre.


Thanatos, la mort et à Hypnos, le Grand sommeil. Le mot lui-même nous vient de l’italien buffone, tiré d’une onomatopée qui indique le gonflement des joues. Monsieur Didier Guillaume, toutes joues dilatées. Bien plus tard, le grand Erasme consacra des pages puissantes au bouffon, devenu inséparable de la plupart des cours européennes. Avec des notations qui n’ont pas vieilli, comme celle-ci :   C’est un fait, les rois détestent la vérité . Monsieur Guillaume, de passage au Salon de l’Agriculture le 25 février 2019, a apposé sa signature ministérielle sur le  préambule  d’un  contrat de solutions  imaginé par la FNSEA, le grand  syndicat  de l’agriculture industrielle.

Le texte, assez lourdaud, affirme nécessaire  la sortie pour une majorité d’usages pour lesquels il existe des alternatives accessibles et viables d’ici fin 2020 . En 1993 surgit des limbes un petit nouveau, le Forum pour une agriculture raisonnée respectueuse de l’environnement, ou FARRE. 2 rue Denfert-Rochereau, à Boulogne Billancourt. La même, un peu plus tard, que celle de l’UIPP, qui regroupe toute l’industrie des pesticides en France. Faux-nez de l’agrochimie, FARRE va réunir des chambres d’agriculture, la FNSEA bien sûr, Bayer, Monsanto, BASF, l’UIPP. Commence la saison enchantée de la propagande. En 2001, la FNSEA en congrès vote une motion de soutien à l’agriculture  raisonnée  et envisage un nouveau contrat avec la société.

Mais attention,  la mise en cause des agriculteurs et de leurs méthodes de production se révèle par les procès d’intention systématiques dressés à leur encontre . Le gras est dans le texte d’origine. Vint ensuite le funeste Grenelle de l’Environnement de septembre 2007. FNSEA,  codécisionnaires en toute chose, étaient alors parvenus à faire rajouter :  si c’est possible . Et cela ne fut pas possible.

Malgré les centaines de millions d’euros jetés au vent par le Plan Ecophyto et la réapparition de fermes Potemkine, la consommation de pesticides n’a pas baissé. Mais c’est avec ces gens-là que monsieur Guillaume vient d’engager notre responsabilité à tous. Eh bien, je crois que oui. Monsieur Guillaume n’a pas l’air très marrant, c’est vrai.

Mais son comique, très proche de celui de l’impassible Buster Keaton, a quelque chose de génial. Une chose est certaine : Buster Keaton n’était pas un bouffon. Depuis le règne de Catherine II de Russie, on parle de villages Potemkine en carton-pâte, destinés à cacher la misère paysanne. Selon des sources élyséennes écœurantes,  Le président n’a jamais dit que le chlordécone n’était pas cancérigène.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.