Le Monde de Warcraft PDF

Il est composé d’extraits de films de Warner Bros. Le film se pose volontiers en hommage au Citizen Kane d’Orson Welles. Le film commence en le Monde de Warcraft PDF la phrase :  Attention !


 » J’ai passé un an dans l’univers de World of Warcraft. Bien sûr, j’ai plongé dans le chaudron des sorciers. II suffit d’avoir une ligne Internet, et la boîte du jeu avec son emballage mythique : une Elfe de la nuit, plus belle qu’une star de cinéma, et un Nain guerrier, encapuchonné, armé d’un tromblon, tout droit sorti d’un livre de Tolkien. Au dos, les indications du fabricant, véritable invitation au voyage : « Un monde vous attend ». World ofWarcraft est le jeu « online » qui permet à plusieurs milliers de joueurs d’être ensemble dans un même univers virtuel, avec leurs émotions, leurs désirs, leurs choix personnels. Une deuxième vie. Un véritable monde parallèle, concocté en 1995 par les petits génies de la firme américaine Blizzard. Aussitôt c’est l’emballement. Plusieurs millions de connectés dans le monde. Des types, jeunes ou moins jeunes, qui passent des jours et des nuits sans quitter l’écran de l’ordinateur. Et les psychologues entrent dans la danse, s’interrogent sur le pouvoir de fascination du jeu. On dit qu’à haute dose il a le pouvoir de déconnecter les gens du réel. Après avoir plongé dans World of Warcraft difficile de revenir dans la grisaille de tous les jours. A la question « vous n’avez pas peur de ne jamais décrocher du jeu ? », l’un de ces joueurs accros qu’on appelle des « no life » répondit : »Pourquoi revenir ? » « 

Les journalistes vont donc approcher toutes les personnes qui l’ont connu pendant sa vie au « Tegzas », et découvrir  » il n’avait pas plus de classe que de beurre au cul ». En 2015, le film n’est toujours pas sorti en VHS ou en DVD. Le film a connu d’autant plus de succès que les comédiens de doublage sont ceux qui font les voix françaises habituelles des acteurs dans les originaux. Raymond Loyer : Narrateur lisant l’avertissement en début du film.

La Classe américaine est un long montage d’extraits de films redoublés. Au début, le patron reprend la phrase  Si c’est une femme, je veux savoir quelle femme. Si c’est un cheval, je veux savoir dans quelle course ! Citizen Kane : c’est à El Rancho qu’habite une des proches de Charles Foster Kane.

Cette réplique sera reprise en 1999 dans la série animée South Park : Les Comptines du singe batteur. La plupart des vidéastes  détourneurs  comme Mozinor ont commencé leur activité après avoir vu le Grand Détournement. Dans l’album Les Bonnes Manières du groupe La Ruda, on peut entendre dans l’introduction de la chanson Tant d’argent dans le monde une des phrases cultes de George Abitbol. La classe américaine, tirée de son album Sur les murs. Elle démarre par un extrait du film :  Messieurs, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue.

D’ailleurs il faut pas rester debout, asseyez-vous, mettez vous à l’aise. Le groupe Joe La Mouk reprend aussi cet extrait dans son morceau J’habite dans le beat. Dans Grand Theft Auto IV :  On va manger des chips ! Dans Grand Theft Auto: Chinatown Wars :  Peut-être, mais moi, j’ai la classe ! Moi aussi j’ai vu ce flim, abruti.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.