Le Nouveau Portugais sans peine (1 livre + coffret de 4 cassettes) PDF

Dans la savane africaine, tous les animaux de la Terre des Le Nouveau Portugais sans peine (1 livre + coffret de 4 cassettes) PDF se sont réunis pour célébrer la naissance du prince Simba, fils du roi Mufasa et de la reine Sarabi. Tous, sauf Scar, frère cadet de Mufasa, pour qui la naissance de cet héritier anéantit tous ses espoirs d’accéder un jour au pouvoir.


Cette méthode à pour objectif de vous faire acquérir de manière progressive et distrayante les structures et le vocabulaire courant du portugais. A travers des textes variés, vous serez en mesure, en quelques mois, de vous exprimer dans cette langue.

Un livre relié-cousu de 100 leçons en 480 pages et 4 cassettes d’une durée de 3h15.

Lionceau, fils de Mufasa et héritier légitime de ce dernier en tant que  roi de la Terre des Lions . C’est le personnage principal du film. Turbulent et désobéissant, il devient à l’âge adulte un roi aussi sage et bienveillant que le fut son père. Père de Simba, il règne avec sagesse sur la Terre des Lions. Aimé et respecté des siens, il sera trahi et tué par son frère Scar, désireux de prendre sa place. Frère cadet de Mufasa et oncle de Simba, il est le  méchant  de l’histoire. Il s’associe aux hyènes afin de se débarrasser du roi et du prince et ainsi prendre le pouvoir sur la Terre des Lions.

Avec ce dernier, il adopte Simba. Ce mandrill est le  sage  qui veille sur les animaux de la savane. Jeune lionne, amie d’enfance de Simba. Son arrivée dans le lieu de vie de Simba adulte sera un élément déclencheur pour le retour de ce dernier parmi les siens. Elle devient par la suite sa compagne et ainsi la reine de la Terre des Lions.

Zazu : Calao à bec rouge occupant le poste de majordome royal. Heureux d’exercer son rôle auprès de Mufasa, il conserve ses fonctions lorsque Scar devient roi, mais celui-ci le confine dans un rôle subalterne. Trio de hyènes tachetées, affamées et présentées comme sauvages. Toutefois, elles ont chacune une personnalité différente.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.