Le rêve et la métaphore : Sources et structures du lien social PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications le rêve et la métaphore : Sources et structures du lien social PDF’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


Dans cet essai qui revisite avec gourmandise les grands textes de Freud, Simmel, Bachelard, Jung, Maffesoli, Michaël V. Dandrieux propose un décryptage inattendu des relations que nos sociétés post-modernes entretiennent avec le rêve. La forme insidieuse qu’exerce le rêve sur nos quotidiens offre la possibilité d’un nouveau mode d’appréhension du réel : une porte ouverte sur les mystères de la pensée symbolique, l’ambivalence du divin, les multiplicités de l’être. Car l’onirique se répand dans tous les domaines du social. En permettant à la communauté d’abolir la séparation entre conscient et inconscient, il autorise l’expression de nouvelles effusions groupales et de nouvelles façons de faire société. L’auteur retrace ici, à la manière d’une enquête, l’élaboration de la pensée rationnelle, qui a abouti au désenchantement du monde, jusqu’aux tentatives du XXe siècle de renouer avec le  » droit fondamental de rêver ».

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette.

This entry was posted in Actu, Politique et Société. Bookmark the permalink.