Le songe et autres poèmes PDF

Quatre cents poèmes chinois sont proposés avec le texte original en caractères chinois classiques et une nouvelle traduction française. Cette anthologie bilingue de la poésie chinoise, constituée poème après poème à partir des textes originaux, est destinée aux personnes qui aiment la poésie et qui trouveront dans les œuvres poétiques ici rassemblées l’expression d’un lyrisme inspiré à travers des compositions variées, souvent le songe et autres poèmes PDF tonalités élégiaques. Ouyang Xiu, Su Dongpo, Li Qingzhao, Lu You, Xin Qiji, parmi beaucoup d’autres.


L’histoire de cette enfant d’une famille paysanne, née d’un père basque et d’une mère mexicaine, relève des miracles que la société politique ou religieuse pouvait parfois offrir en transgressant les codes et les inégalités. Dès son plus jeune âge, Juana Inès éblouit par l’étendue de ses dons et son goût de l’étude – elle apprend à lire à trois ans, étudie le latin sans professeur -, par l’étendue de sa curiosité, et bientôt par l’éclat de sa beauté. Aussi sa précocité confondante attire-t-elle l’attention de la Cour du Vice-roi : elle y trouve des appuis, et parfait son éducation au couvent de San Jerónimo. Qui plus est, elle s’adonne à des études diverses, notamment dans le domaine des sciences, excitant aussitôt la méfiance des autorités ecclésiastiques. Cet appétit de connaissances, son charme et sa culture font du couvent, où elle reçoit la meilleure société, ainsi que lettrés et savants autour de la gourmande cérémonie du chocolat à la mexicaine, un lieu raffiné. Son grand poème, Premier Songe, que nous donnons ici dans son intégralité, illustre le conceptisme, dans l’affrontement des métaphores, des éclats, des effets pour le moins inattendus des comparaisons, des évocations, l’étourdissement du savoir, le baroque échevelé – nous sommes au temps où Góngora l’impose, mais rigoureux et sévère, en Castille. L’inspiration du Songe en appelle à la fois à Lucrèce comme, par-delà les siècles, au fantastique surréaliste ! Une gageure de traduction tenue haut la main par Jean-Luc Lacarrière. Auteur de théâtre, passionnée de musique, étourdissante de savoir, elle écrit ensuite des poèmes de forme classique, d’une perfection et d’une liberté d’inspiration souvent profane et délicieusement amoureuse, qu’admira Octavio Paz. Puis, Sor Juana Inès tomba dans une sorte de renoncement à tout, avant de mourir, avec la plupart de ses compagnes, lorsque Mexico fut frappé par une épidémie de peste.

Enfin, pour ceux et celles qu’inspirent les voyages, ces textes littéraires évoquent aussi les caractéristiques particulières de la culture chinoise traditionnelle et de l’espace géographique qui appartiennent au contexte dans lequel ils furent composés, et sont toujours présents aujourd’hui. Découvrir la poésie : Quinze Poèmes Chinois pour les enfants. On a donc rassemblé en format livre, téléchargeable en fichier pdf, epub et mobi, une quinzaine de poèmes, plus faciles à aborder pour de jeunes lecteurs, éventuellement assistés d’un adulte, que la plupart de ceux qui figurent dans le reste de l’anthologie. Ils sont remarquables par la fraîcheur et naturel de l’expression poétique, le pittoresque des scènes, l’authenticité du sentiment ou l’humour du propos. Sa vie fut marquée par les vicissitudes du temps, dans un empire Song quasi-moderne sous les aspects sociaux, économiques, techniques et culturels, mais incapable de faire face aux pressions exercées sur ses frontières. Elle connut donc l’exil depuis le Nord envahi par les Jin vers le Yangzi, puis le veuvage, l’errance et la gêne, ce qui donne une teinte mélancolique, voire désespérée, à ses poèmes les plus tardifs. Causant et plaisantant, il se rendit ventdusoir-poesie.

Dire presque la même chose  selon Umberto Eco, mais tout est dans le  presque  bien sûr ! Comment prendre en compte la dimension poétique, pour autant qu’on puisse l’identifier, ou plus exactement peut-être à défaut, la visée poétique des textes originaux ? Au fil de mon travail sur les traductions, je propose ici quelques réflexions plus ou moins générales et quelques exemples plus ou moins simples de la démarche du traducteur de poèmes chinois classiques. Le mot du traducteur Depuis plusieurs années, je voulais revoir la structure et la mise en page du site, afin d’en rendre la navigation plus facile et la présentation sur les écrans étroits des téléphones mobiles plus lisible. C’est désormais chose faite pour l’essentiel, accompagné d’un peu de dépoussiérage du contenu, qui se poursuivra au fil des semaines. Mis à jour le 25 novembre 2018.

La Chine est devenue un cauchemar orwellien La liberté suppose déjà le droit de dire à quiconque ce qu’il ne souhaite pas entendre. If liberty means anything at all, it is the right to tell people what they do no want to hear. Le cauchemar orwellien de 1984 est plus que jamais d’actualité dans la Chine de 2018, rendu plus implacable encore par une utilisation perverse de l’informatique à travers les algorithmes de reconnaissance faciale et de traitement massif des données. Quand au réseau Internet, il est complètement verrouillé : même le présent site est inaccessible depuis la Chine continentale, à cause de la dédicace aux victimes et héros de Tian An Men de juin 1989 qui se trouve au bas de la présente page, événement dont le pouvoir chinois veut effacer toute mémoire.

Profitons-en donc alors pour rappeler que la clique qui dirige aujourd’hui la Chine est dans tous les mauvais coups du capitalisme sauvage, et qu’elle pratique sans états d’âme toutes les méthodes les plus contraires à nos valeurs de liberté, de fraternité et de tolérance. Elle ne peut que pervertir, au-delà même de la littérature et de l’art, toute expression authentique de l’âme et de l’esprit humains. William Shakespeare écrite entre 1594 et 1595. C’est une histoire complexe dont l’action se déroule en Grèce et réunit pour mieux les désunir deux couples de jeunes amants : Lysandre et Hermia d’une part, Démétrius et Héléna d’autre part. Hermia veut épouser Lysandre mais son père, Égée, la destine à Démétrius, dont est amoureuse Héléna. Lysandre et Hermia s’enfuient dans la forêt, poursuivis par Démétrius, lui-même poursuivi par Héléna.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.