LE TAROT DES IMAGIERS DU MOYEN-AGE PDF

Brienz, bourgade suisse de 2 500 habitants bordant le lac du même nom. De trois frères, deux moururent en bas âge, et Edward, officier de zouaves, périt au champ d’LE TAROT DES IMAGIERS DU MOYEN-AGE PDF en 1894. Stanislas de Guaïta devint pour moi un événement capital.


Pour cela, il puise aux sources de l’Hermétisme, de la Kabbale ainsi qu’auprès des artistes et des imagiers du Moyen Âge qui nous ont laissé en héritage leur imaginaire dans les cathédrales. La première partie du livre est consacrée au tarot dans son ensemble (origines, indices révélateurs des secrets du tarot, le tarot kabbalistique, astronomique, le symbolisme des nombres, des formes et des couleurs). La deuxième partie est consacrée au symbolisme des « 22 clefs de la Sapience secrète du Moyen Âge ». Le lecteur, largement initié par les explications qui lui ont été fournies précédemment, peut s’atteler à la découverte des cartes. Chacun des 22 arcanes est étudié séparément ; ainsi guidés, nous sommes conviés par l’auteur à nous libérer de l’emprise de pensées toutes faites, à entamer une réflexion personnelle et à acquérir des idées que nous ne devrons qu’à nous-mêmes. La troisième partie traite de la divination reposant à la fois sur la connaissance, l’imagination et l’intuition. Enfin, un appendice donne des indications sur le symbolisme des pentacles qui accompagnent le texte.

Il fit de moi son ami, son secrétaire, et son collaborateur. Sa bibliothèque fut à ma disposition, et, bénéficiant de sa conversation, j’eus en lui un professeur de Qabbale, de haute métaphysique, autant que de langue française. D’une manière générale, et contrairement à celui qu’il considérait comme son maître, il s’est davantage intéressé à la franc-maçonnerie, dont il était membre, qu’à la Rose-Croix. Les mystères de l’Art Royal, et La Franc-maçonnerie rendue intelligible à ses adeptes en rendent compte. La Franc-maçonnerie rendue intelligible à ses adeptes, sa philosophie, son objet, sa méthode, ses moyens, trois tomes, Paris, Éd.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.