Le Théâtre en France de 1914 à 1950. PDF

La censure en France a pris et peut prendre des formes diverses. Chapitre 15 de la Poste aux Lettres: remontrances le Théâtre en France de 1914 à 1950. PDF l’existence d’une  commission secrète connue de tous, siégeant à Paris et chargée d’intercepter et de surveiller la correspondance. Avec la Loi des suspects, les auteurs de propos ou d’écrits estimés contraires à la Révolution, sont punis d’arrestation et souvent de la peine capitale. En 1810, un décret de Napoléon rétablit officiellement la censure.


La vague des attentats anarchistes entre 1892 et 1894 aboutit au vote des trois  lois scélérates  en décembre 1893 et juillet 1894. La deuxième édition de l’ouvrage venait d’être imprimée en Belgique avec une préface d’Octave Mirbeau. En 1894, Émile Pouget est le seul à pouvoir continuer la propagande par l’écrit en diffusant Le Père Peinard depuis Londres. Après l’arrêt de la  propagande par le fait  par les anarchistes, les antimilitaristes furent à de nombreuses reprises condamnés par la justice. La censure fut rétablie au cours des différents conflits, notamment lors des deux guerres mondiales.

Un service de censure est mis en place comprenant un bureau de censure au ministère de la guerre et des commissions dans les régions militaires employant au total 5 000 agents. Ces institutions étaient organisées en 3 services distincts chargés des quotidiens, des périodiques et des livres, et des télégrammes. La censure limitée au départ au domaine militaire fut étendue dès fin septembre aux questions politiques. L’efficacité de la censure ne fut pas absolue, car le personnel n’était pas assez nombreux pour l’examen quotidien de centaines de publications. Des informations qui auraient dû être arrêtées sont donc passées au travers de la censure. De plus, les directives des autorités sont parfois arrivées dans les services après examen des morasses.

Sous le régime de Vichy, on alla plus loin et la censure devint préventive. Ainsi les directeurs de journaux recevaient-ils de l’autorité compétente des consignes sur les informations à mettre en évidence en première page, à éliminer, ou à réduire à l’état d’entrefilets dans les pages les moins lues. En dehors des périodes de guerres, au cours des années 1930 et après la Seconde Guerre mondiale, la censure ne s’applique qu’à la presse enfantine pour des raisons morales. Ne sont pas traités ici l’imposition ou la très forte suggestion de sujets à traiter, car non dérangeants pour le pouvoir en place, ou en accord avec lui. Voir pour cela les articles sur le ministère de l’information et sur l’Agence France-Presse. Une commission de contrôle des films cinématographiques est instituée le 3 juillet 1945. En 1976, les négatifs du film L’Essayeuse de Serge Korber ont été saisis et brûlés pour  apologie du vice , à la suite d’une décision de justice après la plainte de deux associations  familiales .

La chanson Hexagone de Renaud a été, lors de sa sortie en 1975 sur l’album Amoureux de Paname, censurée sur les ondes de Radio France. Placid a écopé de 500 euros d’amende. Le 21 février 2008 le Courrier international titre  Sarkozy, ce grand malade  par le journaliste d’El País Lluis Bassets. Le Figaro a retouché la photo de la ministre Rachida Dati le 19 novembre 2008, en effaçant une bague Chaumet d’une valeur de plus de 15 000 euros, fait relaté par L’Express. Deux agents municipaux et trois rappeurs sont passés en procès à Bobigny en avril 2007 pour  injures  à la suite d’un CD distribué dans la ville, dirigée à l’époque par Bernard Birsinger. En novembre 2005, le député UMP François Grosdidier porta plainte contre divers groupes de rap français, certains dissous, en invoquant leur caractère d’ incitation au racisme et à la haine .

630 de la loi du 31 décembre 1970 instaure une censure sur les publications et objets de propagande  présentant l’usage de stupéfiants sous un jour favorable . Cette censure est effectuée, selon les cas, sous la pression du CSA ou de la propre initiative de la chaîne. Dans ce dernier cas, l’auto-censure est généralement effectuée dans l’optique de ne pas choquer ou rebuter le téléspectateur. Article détaillé : Censure d’Internet en France.

1971, puis une deuxième fois jusqu’en 2004. Sanguine de Prévert, musique Henri Crolla, déconseillée en 1953, chantée par Yves Montand, Claude Nougaro et Lio. Un Air de Liberté, dite  diffamatoire  à l’encontre de Jean d’Ormesson. Liste des chansons censurées de Léo Ferré : Mon Général, Les Quat’Cents Coups en 1961. Les Ricains, de Michel Sardou, la chanson devenue un classique du répertoire de Michel Sardou a pourtant suscité la critique, et ce pour différentes raisons, toutes d’ordre idéologique, qui parfois s’additionnent.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.