Le travail des enfants : terrain de luttes PDF

Tentes des Enfants de Don Quichotte. Tentes des Enfants de Don Quichotte au bord du Canal Le travail des enfants : terrain de luttes PDF-Martin, à Paris.


De la première occupation du canal Saint Martin, naîtra une association nommée Les Enfants du Canal qui gère actuellement plusieurs centres d’hébergement à Paris. Les Enfants de Don Quichotte et Les Enfants du Canal travaillent toujours de concert à ce jour. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2006, elle installe un village de quelque 200 tentes sur les berges du canal Saint-Martin à Paris. Le 17 janvier 2007, le conseil des ministres examine le projet de loi. Une liste par campement des personnes présentes est ainsi établie et transmise à ses antennes locales.

Cependant, une grande majorité des SDF devra accepter les seules solutions de relogement provisoire en hôtel que les services sociaux avaient à disposition immédiate par des rallonges de budget. La spirale de ce type de dépenses en l’absence d’autre investissement de logement plus rentable sera déplorée par l’association. Le recours particulier de droit opposable qu’elle permet en justice contre l’État est rendu actif en décembre 2008. Cette loi est critiquée, notamment par les organisateurs des Enfants de Don Quichotte et certaines personnalités du milieu associatif.

Ils lui reprochent notamment de ne pas mettre en place d’outils favorisant la création ou la réquisition de logements, ni l’accompagnement social des bénéficiaires potentiels, et donc qu’elle ne contribuera que marginalement à réduire le nombre de personnes sans domicile fixe ou mal logées. Il se donne pour objectif de permettre une action coordonnée, concertée et plus efficace de ses acteurs associatifs – bénévoles ou professionnels – tout en préservant les vocations militantes et plurielles. Place de la République à Paris, ainsi que sur celle du même nom à Strasbourg. Ce rassemblement, qui avait pour objectif de souligner la crise du logement en France, a réuni plus de 15000 personnes selon les organisateurs et moins de 1800 selon les forces de police. Il doit assurer les actions définies par le rapport Pinte, favoriser le travail interministériel, développer le partenariat entre collectivités locales, associations et bailleurs sociaux, ainsi qu’organiser des points réguliers d’évaluation avec les associations. Le samedi 23 février, les Enfants de Don Quichotte-Strasbourg essayaient de reposer leur tentes quai Sturm à côté de la préfecture mais ne voulant pas d’un nouveau campement visible à l’approche des municipales, la police fut déployée avec pour consigne de ne laisser s’installer aucune tente. Devant les difficultés de la mise en place et les besoins d’information, ils décident de créer le Bus DALO qui doit sillonner la France pour présenter le droit au logement opposable tant aux associations qu’aux citoyens.

Christine Boutin propose le 25 novembre une réflexion sur un hébergement obligatoire des SDF en dessous d’une température seuil. Don Quichotte après la loi DALO. Tentes installées en mai 2009 place du Capitole à Toulouse. L’Acte 2 des Enfants de Don Quichotte est lancé le 15 mars 2009. C’est à nouveau l’occasion de projeter le film et de mettre en place des rencontres entre associations et citoyens tout en faisant l’état des lieux du mal-logement en France. Le 23 avril 2009, un campement de plus d’une vingtaine de tentes est installé quai Sturm à Strasbourg en marge de la tournée nationale. Mais dans la nuit du 27 au 28 avril et selon les témoignages, les forces de l’ordre sont arrivées en force vers 0h15 sur le campement : pour l’occasion, il y avait la BAC, les CRS et le GIPN.

De manière isolée, la maîtrise vigoureuse d’Alexandre Glordon aurait cependant répondu à des précautions particulières des policiers face à une menace de passage à l’acte suicidaire ou de mise en danger de sa propre personne. La tournée de l’acte 2 des Enfants de Don Quichotte rejoint Paris quelques jours avant le 15 mai 2009 dans un mouvement qui se veut national. Certaines interventions d’information ont pu se faire dans les écoles de travail social comme à l’IESTS de Nice. Cette fois-ci aucun SDF n’est sollicité à venir camper, mais ce sont les responsables des associations qui occupent les 31 tentes afin de dénoncer une action politique jugée  bien trop faible  avec des budgets en baisse, et continuer à mobiliser les consciences. La chanson Canal St Martin, parue sur l’album Le sens de la gravité du groupe Fatals Picards, rend hommage à l’association.

Annonce du 8 janvier 2007, Augustin Legrand : sortie de crise! Reportage sur le film Rien à perdre sur culturebox. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 24 septembre 2018 à 22:10. Le bonheur est une question centrale en philosophie : on ne peut pas comprendre les démarches des grands philosophes si on ne saisit pas leur rapport au bonheur. Il y a cependant une autre fin que les hommes poursuivent : c’est le bien moral.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.