Les écrits de Pierre Potier PDF

Sartilly doit probablement son nom au latin « Sartum » ou « Essartum » qui signifie « lieu défriché ». Les premiers écrits concernant le fief de Sartilly datent du IX ème siècle. Deux siècles plus tard, un seigneur de Sartilly participe à la conquête de l’Angleterre. Paroisse dépendant pendant longtemps du doyenné de Genêts, il faudra attendre la Révolution pour les écrits de Pierre Potier PDF Sartilly supplante Genêts en devenant chef-lieu de canton.


Sa population est alors de l’ordre de 900 habitants. 1902 où la flèche fut terminée. La construction du clocher devait être digne du statut administratif de Sartilly et en harmonie avec la nef et la sacristie. Pour la petite histoire, il offrit à Sartilly le coq qui surmonte la flèche et qui était initialement destiné à la cathédrale d’Amiens. Le portail roman de l’église rappelle que la paroisse de Sartilly est très ancienne et qu’un modeste lieu de culte entouré d’un cimetière se trouvait à la place de l’église actuelle. Ce portail est, selon les spécialistes,  le plus beau de l’Avranchin.

Sartilly est un des rares lieux qui maintiennent le souvenir des exactions commises par les conseils de guerre du conflit 1914-1918. Dans son cimetière, un mémorial dédié aux 4 caporaux de Souain, fusillés pour l’exemple, le 17 mars 1915. A côté, la tombe de Blanche, veuve du caporal Maupas, qui pendant 19 ans lutta avec courage et obstination pour la réhabilitation de son mari et de ses trois camarades, obtenue le 3 mars 1934. Cette tragédie a fait l’objet de nombreux livres, films, pièces de théâtre.

On peut noter ces dernières années la pièce de Jean-Paul Alègre : Blanche Maupas, l’amour fusillé, celle d’Yvette Sauvage-Lelong : La Veuve Maupas et le téléfilm Blanche Maupas, réalisé par Patrick Jamain et diffusé la 1ère fois le 11 novembre 2009 sur France 2. Si le portail roman et le monument aux fusillés de Souain sont des incontournables d’une découverte de Sartilly, il est bien agréable de s’attarder, un vendredi matin, sur la place de la Mairie où se tient le marché, particulièrement actif et achalandé l’été. Un riche passé n’empêche pas de préparer l’avenir. Un oeil averti saura remarquer que la commune se transforme.

Ces dernières années, de nouveaux commerçants et artisans se sont installés à Sartilly grâce, en particulier, à la réalisation de la zone d’activités communautaire, route de Carolles. Sur ce même axe, le Super U, la salle culturelle, le lotissement du Fonteny donnent à Sartilly l’allure d’une petite ville dynamique. Sartilly fait partie de la paroisse Saint Auguste Chapdelaine. Né le 6 janvier 1814, à La Rochelle Normande, commune limitrophe de Sartilly, cet enfant d’agriculteurs est mort en Chine, supplicié, à l’âge de 42 ans. A 20 ans, il entre au séminaire. Ordonné prêtre à 29 ans, il est nommé vicaire à Boucey. Après sept ans de ministère dans cette paroisse située près du Mont-Saint-Michel, il est admis aux Missions étrangères de Paris.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.