Les Angevins et leurs monuments : 1800-1840 PDF

Le nom officiel de la commune, tel que répertorié par le Code officiel géographique de l’Insee, est  Seyne . Il est toutefois fait usage, les Angevins et leurs monuments : 1800-1840 PDF niveau local, d’une appellation  Seyne-les-Alpes  jusqu’ici non entérinée par un décret. Seyne a reçu le label  village et cité de caractère . Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.


Seyne est accessible par la route départementale RD 900, entre Le Lauzet-Ubaye, au nord, et Digne-les-Bains, au sud. La gare SNCF la plus proche est celle de Gare de Digne. Aucune des 200 communes du département n’est en zone de risque sismique nul. Dans la liste qui suit, figurent les tremblements de terre fortement ressentis dans la commune. La commune se nomme Sèina en vivaro-alpin et en provençal de norme classique et Sèino dans la norme mistralienne. Elle obtient le statut de civitas sous l’Empire romain.

La Réforme avait malgré ces combats un certain succès à Seyne, et une partie des habitants était restée protestante. Riez est avec Seyne et Manosque, l’une des trois seules villes de Haute-Provence qui aient eu régulièrement un pasteur protestant de 1550 à 1685. En 1690, le marquis de Parelle conduit l’armée piémontaise de 5 000 hommes qui descend de l’Ubaye et assiège Seyne. La ville est obligée de négocier, l’enceinte médiévale étant insuffisante à assurer sa défense, et la rançon est fixée à 11 000 livres.

Après l’alerte plus sérieuse de 1692, c’est toute la frontière alpestre qui est révisée par Vauban. En tournée en décembre 1692, il demande la construction d’une citadelle incluant la Grande Tour. Richerand mène les travaux de 1693 à 1699. Peu avant la Révolution française, l’agitation monte. Outre les problèmes fiscaux présents depuis plusieurs années, la récolte de 1788 avait été mauvaise et l’hiver 1788-89 très froid. C’est au moment de la rédaction des cahiers de doléances, fin mars, qu’une vague insurrectionnelle secoue la Provence.

Dans un premier temps, la réaction consiste dans le rassemblement d’effectifs de la maréchaussée sur place. La nouvelle de la prise de la Bastille est accueillie favorablement, cet événement annonçant la fin de l’arbitraire royal et, peut-être, des changements plus profonds dans l’organisation de la France. Immédiatement après l’arrivée de la nouvelle, un grand phénomène de peur collective s’empare de la France, par peur du complot des aristocrates désirant recouvrer leurs privilèges. Dans la nuit, des messagers venus de Rochebrune et La Motte confirment les  nouvelles , et ajoutent que Romans a été mis à sac.

Comme de nombreuses communes du département, Seyne se dote d’écoles bien avant les lois Jules Ferry : en 1863, elle en possède cinq, installées au chef-lieu et aux villages de Pompiéry, au Bas-Chardavon, à Saint-Pons et à Couloubroux. Article détaillé : Vol 9525 de la Germanwings. Article connexe : Élections municipales de 2014 dans les Alpes-de-Haute-Provence. Les données manquantes sont à compléter. 1er janvier 2017, de la communauté d’agglomération Provence-Alpes.

Seyne est classé une fleur au concours des villes et villages fleuris. Articles connexes : Histoire du recensement de la population en France et Démographie de la France. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1765. Cette période dure de 1821 à 1861. L’exode rural provoque ensuite un mouvement de recul démographique de longue durée. Le mouvement de baisse se poursuit jusqu’aux années 1970. Depuis, la croissance de la population a repris mais sans revenir à son niveau de 1911.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.