Les clandestins sous le vent de l’art brut PDF

19 : Etienne Chouard à Sud Les clandestins sous le vent de l’art brut PDF. Internet permet de faire bouger les choses. Il suffit que des gens aillent dans ces multiples conférences où on leur délivre les couillonnades ambiantes, lèvent la main et demandent « que pensez-vous du modèle Janus ». A part cela je serai présent mercredi 20 mars, à 19 h 30, à l’école des Arts et Métiers d’Aix en Provence, lors de la conférence de Jean-Pierre Luminet, qui est resté encore cette fois sourd à toute proposition de rencontre.


L’Art Brut n’a pas été fait pour les musées ou pour les appartements bourgeois, c’est une création non détachée, il faudrait le voir dans son contexte, dans les lieux insensés où il est né, par-dessus l’épaule de ses auteurs. Ceux-ci ont déjà fait de leur vie une œuvre d’art, leur biographie est à chaque fois un petit roman. Or, Maria del Curto nous fait pénétrer dans l’intimité de l’Art Brut. Il a rapporté de quinze années de pérégrinations un extraordinaire témoignage photographique sur ces personnages d’exception, créateurs solitaires, excentriques, asociaux ou ombrageux, qu’il fallait savoir apprivoiser. Il s’est approché d’eux avec la patience, le tact, l’humour parfois, et l’intuition requis pour susciter la confidence dans l’attitude et le regard. Il a su faire en sorte que, pour une fois, l’appareil photographique stimule l’effusion plutôt que de l’inhiber. Au contraire du cynisme ou du voyeurisme des grands reporters, sa curiosité procède d’un regard épris, amical, générateur de confiance. Nous avons donc affaire à une relation photographique dans tous les sens du terme : le regard et la présence de ces personnages tiennent leur intensité d’avoir été activés par la situation photographique elle-même et par l’implication existentielle du photographe.

19 : Au sein des Gilets Jaunes une idée est en train de se faire jour. Quelles sont les règles, les lois auxquelles il accepterait d’obéir, parce que ce sont celles qu’il aurait voules, assemblées dans une nouvelle Constitution? De Gaulle disait « les Français sontdes veaux ». Et si le peuple, malgré tout, pensait. Ce que les Français veulent, ça n’est pas ce que représente l’actuelle constitution, ni ce que disent ceux qui sont censés les représenter. Savez-vous d’ailleurs comment ont été réalisé les nombreux ajouts dont elle est porteuse, cette constitution de 1958? Les présents, ça suffit, voyez l’article 89.

Une gosse de vingt ans, infirme à vie. Elle dit ce n’est pas comme ça qu’on m’avait présenté mon pays à l’école. Un policier assomme un homme menotté. 19 : Comment un RIC, qui impliquerait une révision constitutionnelle, pourrait-il faire l’objet d’une réponse du gouvernement ? Non, ils ont cessé de nous représenter. Une constitution émanant du peuple lui-même, réuni en une multiplicité d’Assemblées Constituantes communiquant grâce à Internet. D’aucuns diront « ça va être n’importe quoi!

Aujourd’hui, en France, un paysan se suicide tous les deux jours. 50 exploitations agricoles disparaîssent chaque jour. Ca, et tellement d’autres choses Il faut que ça s’arrête. Il faut que nous décidions à mettre fin à tout cela. Ce qui se passe en France n’est plus supportable. Notre pays, géré par des imbéciles, est en train de sombrer dans l’inhumanité.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.