Les couleurs PDF

Oui : il peint aussi , masmoulin! Violon d’Ingres : peintre et les couleurs PDF . Le mouvement était caractérisé par  le scepticisme, le dégoût de soi, de la corruption et du matérialisme ambiant, le plaisir de perversion et l’emploi d’un humour corrosif.


Des animations, des informations et des activités simples pour partir, dès le plus jeune âge, à la découverte des couleurs !

Le décadent est le nom d’un journal français  anti-bourgeois voir anarchiste fondé par Anatole Baju. J’ai bien entendu pu la visionner dans sa totalité. Mais je me suis engagé à ne pas la diffuser sur mon blog ou sur les réseaux sociaux dans cette version complète. J’ai demandé aux organisateurs le visuel de l’affiche et la liste des exposants. Je ne désespère pas de les recevoir. On part avec Olivier Desvaux qui va sur les pas de Jean Giono et Sergei Oussik à Saint-Pétersbourg.

Il y a aussi Olivier Masmouteil qui se met en scène sur sa chaîne  Youtube. Le symbolisme apparaît, en pleine révolution industrielle. La France entre dans l’ère de la modernité technique et scientifique. Le symbolisme, par son rejet de toute rationalité, est une forme de réaction contre cette modernité.

En peinture,ce mouvement s’adresse plus à notre imagination qu’à notre regard. Salomé ou Dalila, sacrée comme Sainte Geneviève ou encore représentée en fée en sphinge. Elle est entourée de décors fantastiques, souvent nue et parée de bijoux ou vêtue de vêtements chatoyants. C’est toujours avec regret que l’on voit disparaître une manifestation  consacrée à l’Aquarelle. Mais  l’on sait qu’il est de plus en plus difficile d’organiser de tels évènements. Il y a bien entendu les contingences matérielles, les rapports pas toujours aisés avec les structures territoriales. Et aussi souvent, l’essoufflement des bénévoles.

Ces artistes ne renient pas l’héritage impressionniste. Mais ils tirent profit des théories scientifiques relatives à la couleur et à la lumière. D’après ces théories, l’art est, comme les sciences, régi par des lois. Les lignes ascendantes suscitent la joie, les descendantes la tristesse, les couleurs vives sont liées à l’euphorie, les couleurs sombres à la mélancolie.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.