Les envenimations graves PDF

Elle compte près de 100 espèces. Les Viperinae avec les Azemiopinae et les Crotalinae forment la famille des Viperidae. Elles ne sont pas présentes les envenimations graves PDF le continent américain, contrairement à leurs proches parents de la sous-famille des Crotalinae.


La coloration dorsale en zigzags, souvent attribuée aux vipères, peut être présente chez les couleuvres vipérines totalement inoffensives, et peut, à l’inverse, avoir tendance à disparaître chez certaines vipères. L’ignorance autour de leur biologie en faisait de véritables panacées. Le venin de vipère est quelquefois utilisé dans des préparations pharmaceutiques visant à dissoudre un éventuel bouchon de cérumen. Les morsures de vipères européennes sont rarement mortelles : un adulte en bonne santé et sans problème cardio-vasculaire n’encourt aucun risque vital si la prise en charge est rapide en milieu hospitalier. En l’absence de traitement le pronostic peut être sévère et le décès est possible même si cela reste exceptionnel. L’utilisation de dispositif type Aspivenin est inutile. Ne pas inciser la plaie ce qui favoriserait les nécroses des tissus ou la surinfection de la morsure.

Ne pas mettre de garrot : le venin peut passer en longeant les gaines nerveuses, et cela risque d’engendrer de graves nécroses. Ne pas sucer la plaie car il peut y avoir risque de s’envenimer si l’on a la moindre plaie dans la bouche. Faites allonger la victime et rassurez-la pour que le venin se propage moins vite. Au téléphone, le Centre-Anti-Poison le plus proche ou le 15 en France et le 112 dans l’Union Européenne. Si vous êtes isolés, transportez la victime dans un hôpital sans la faire marcher. La vipère est à l’origine de certaines expressions françaises : voir Idiotisme animalier. Oppel, 1811 : Die Ordnungen, Familien und Gattungen der Reptilien, als Prodrom einer Naturgeschichte derselben.

Elle peut tendre vers une forme rejoignant le triangle, surtout à l’âge adulte. Françoise Serre Collet, Dans la peau des serpents de France, Quae, 2016, p. Camporesi, 2008 : Les étranges adoptions de la gourmandise, dans Le Goût du chocolat, l’art de vivre au XVIIIe siècle, éditions Taillandier, collection Texto, p. Levy, 2000 : Intravenous ancrod for treatment of acute ischemic stroke JAMA, vol. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 23 décembre 2018 à 22:44. Les conséquences d’une morsure de serpent dépendent de différents facteurs comme l’espèce de serpent impliquée, la région du corps touchée, la quantité de venin injectée et l’état de santé de la personne touchée. Le nombre de morts causées par des morsures de serpents varie énormément selon les régions du monde. La télévision, la littérature et le folklore sont en partie responsable du battage qui suit souvent une morsure, et la victime peut penser même inconsciemment à une mort imminente. Les morsures sèches, et celles causées par les espèces non-venimeuses, peuvent quand même causer des blessures graves, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord une morsure qui n’est pas traitée correctement peut s’infecter, comme c’est souvent le cas pour les morsures de vipéridés qui sont souvent très profondes. La plupart des morsures, par un serpent venimeux ou non, ont des effets locaux.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.