Les Gens sont méchants ! PDF

José Bové n’a qu’à bien se tenir. Le député européen EELV, qui dénonce avec force et constance la menace que font peser, selon lui, les loups sur le pastoralisme, s’était répandu, fin août, au sujet des  hybrides . Comprendre des loups qui se sont reproduits avec des chiens. Les Gens sont méchants ! PDF n’y a pas de transparence sur les données génétiques des loups qui attaquent les troupeaux.


A quoi pensent-ils ? Mais à quoi pensent-ils donc, ces milliers de quidams que l’on croise sans regarder ? Ils sont tous agités par des pensées secrètes que Quino ausculte, décortique et projette sur une feuille de papier. Le maître argentin devient le marionnettiste du grand théâtre des hommes.

Officiellement, on nous parle d’un seul loup sur le Larzac. Or par les prélèvements effectués par les éleveurs eux-mêmes, on arrive déjà à cinq loups sur un territoire qui n’excède pas 40 km sur 20 km , affirmait M. Quel rapport, vous demandez-vous, entre ces fameux hybrides et les dégâts occasionnés sur les troupeaux ? Les chiens-loups sont-ils encore plus voraces que le super prédateur ? Les 155 échantillons exploitables, collectés entre 2010 et 2017 et représentatifs de l’ensemble du territoire national, correspondaient à 143 animaux différents, dont 13 ont été identifiés comme des chiens. Ces hybrides sont issus du croisement de chiens avec des louves qui ont très probablement quitté leur meute.

Italie , commente Eric Marboutin, chef de projet loup et lynx à l’ONCFS. Il n’est pas possible dans ce cas de disposer de marqueurs génétiques totalement différenciés entre eux, et qui permettraient d’estimer une proportion de génome de chien chez un loup. Il fallait donc s’appuyer sur des éléments plus ténus, des petits changements survenus à certains endroits de l’ADN, explique Eric Marboutin. C’est maintenant au gouvernement de voir quelle suite donner à ces résultats. La convention de Berne a édicté, en novembre 2014, une recommandation incitant les Etats à surveiller la présence éventuelle d’hybrides entre ces deux sous-espèces.

Elle recommande de donner aux hybrides le même statut de protection que le loup, afin de réguler également la population des premiers. Il est élevé mais les hybrides, fragiles, ne resistent généralement pas à la saison des élections. Il est également contre les loups. Du coup, parler d’hybride est incorrect, on devrait parler de métissage.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.