Les interdits n°133 : corps en folie PDF

Origine Dans cette expression qui n’existe sous cette forme que depuis le XXe siècle, le pied, c’est bien ce machin penta-les interdits n°133 : corps en folie PDF que chacun de nous possède en deux exemplaires, un à l’extrémité inférieure de chaque jambe. Nous retrouvons donc bien là, à la fois les avances et la discrétion présentes dans la signification de l’expression.


Et si jamais une baffe magistrale vole au dessus de la table, dans la plus parfaite indiscrétion cette fois-ci, c’est que les travaux d’approche sont lamentablement ratés. Mais dans le cas contraire, tous les espoirs sont permis pour que les deux prennent ensuite leur pied, après en avoir fait. Bien que l’expression soit récente, il va de soi que la pratique remonte à beaucoup plus loin. Frère Eustache, qui ne savait pas l’intention de son hôte, fit assez bonne chère dessous son chaperon. Et quand il voyait son point, il prêtait ses yeux à l’hôtesse, sans épargner par-dessous la table le gracieux jeu des pieds, de quoi se percevait et donnait très bien garde l’hôte, sans en faire semblant. Autrement dit, le moine n’hésitait pas à faire du rentre-dedans à la femme de son hôte qui faisait semblant de n’en rien voir. A condition, bien sûr, ne n’avoir pas eu à subir une malheureuse amputation.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.