Les milieux « naturels » du globe (Géographie) PDF

Question au programme du CAPLP et du CAFEP-CAPLP pour la session les milieux « naturels » du globe (Géographie) PDF. Aborder et traiter celui-ci comme objet scientifique et didactique oblige à penser le globe comme système tout en s’appuyant sur les nécessaires emboîtements d’échelles et tout en identifiant clairement un certain nombre d’axes thématiques spécifiques. Note : Les ressources proposées sont indicatives et ne prétendent pas à l’exhaustivité. Vous pouvez nous faire part de vos suggestions.


Alors qu’aucun livre ne considère les problèmes de l’environnement naturel à la fois dans leur globalité et dans leurs particularités régionales concrètes, la présente 10e édition corrigée de ce manuel d’écogéographie a l’ambition de combler cette lacune. 
Si la globalité écologique se manifeste bien dans l’écosystème, il y manque souvent les sociétés humaines qui depuis le Néolithique ont adapté la nature à leurs besoins et façonné les paysages. Notre Terre est fortement infl uencée par près de 8 milliards d’humains : on ne donc peut écrire « naturels » qu’entre guillemets. 
Pratiquer une écologie réaliste oblige à la régionalisation des « milieux » naturels. C’est pourquoi le géographe intervient en replaçant les écosystèmes dans leur spécifi cité régionale et dans leur contexte historique autant que physique. Le milieu « naturel » est donc partie intégrante d’une géographie complète et globale, d’autant plus à l’heure du changement climatique.

Les géographes contemporains, à la suite de leurs grands anciens, ont largement renouvelé aux plans épistémologique et conceptuel ce vaste champ d’étude. Une approche épistémologique sur le travail des géographes. Lydie Goeldner-Gianella,  Du littoral à la haute mer : quelles recherches récentes en géographie ? Une mise au point épistémologique sur les recherches des géographes français.

Une réflexion épistémologique, méthodologique et conceptuelle sur le concept de  haute mer  et sa place en géographie. Un article sur les dynamiques sociales et fonctionnelles des valorisations des franges maritimes de la zone côtière française. Jean-Baptiste Arrault,  A propos du concept de méditerranée. Une réflexion épistémologique et conceptuelle sur le concept de méditerranée. Vincent Clément, La Méditerranée, un modèle spatial de référence ? Une quarantaine d’interventions scientifiques sur le sujet. Jean-René Vanney, Géographie de l’océan global, Scientifiques Gb, 2001.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.