Les Mystères du confessionnal… PDF

Parvis de justice de l’église Sainte-Radegonde à Poitiers, possède une banquette de pierre, où s’asseyaient les juges. Le prieur, qui était nommé par l’abbesse de l’abbaye Sainte-Croix, siégeait au centre, où le mur les Mystères du confessionnal… PDF plus haut. Un parvis est l’espace ouvert devant l’entrée d’une église dont le périmètre est délimité par une clôture. Au Moyen Âge, la plupart des parvis délimités par un garde-corps étaient restreints et écrasés par l’église.


Des habitations privées pouvaient être adossées contre l’église. De nombreuses fêtes publiques et les foires tenues le jour de la fête du patron de l’église paroissiale, se déroulaient sur le parvis. Des pièces de théâtre appelées mystères y étaient représentées entre les XIe et XVe siècles. On appelle  parvis de justice  une de ces places aménagées pour rendre la justice. Il arrivait en effet fréquemment que le chapitre ou l’abbaye soit doté de pouvoirs de justice : elle était alors rendue à l’extérieur, en public, et devant l’église. Par exemple : le  parvis de la Défense  ou simplement le parvis d’une gare.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.