Les Nouveaux Cahiers Histoire-Géographie – Education civique Sde B.Pro PDF

Avec le développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et les Nouveaux Cahiers Histoire-Géographie – Education civique Sde B.Pro PDF grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information.


Ces cahiers d’activités correspondent à l’approche des nouveaux programmes d’Histoire Géographie et d’Éducation civique du Bac Pro.

> Histoire Géographie
Chacun des 8 ou 9 sujets d’étude est traité à travers un dossier de 16 à 18 pages qui aborde l’ensemble des situations historiques et géographiques proposées par le programme.
Dans chaque dossier :
– Une page d’ouverture pour découvrir les enjeux de chaque sujet d’étude.
– 4 pages Au coeur du sujet d’étude présentant les concepts et enjeux essentiels à la compréhension du sujet d’étude.
– Chacune des 3 situations historiques ou géographiques, correspondant à un même sujet d’étude traitée en 4 pages. Chaque situation est présentée, puis mise en perspective dans un Grand Angle.
– Pour chaque sujet, un prolongement littéraire et artistique : Art et culture.
– Pour clôturer chaque sujet d’étude l’Essentiel des connaissances et du vocabulaire à maîtriser. Enfin, pour évaluer régulièrement les élèves, chaque sujet d’étude se conclut par une Évaluation en lien avec la grille des capacités des programmes pour préparer l’épreuve écrite du diplôme intermédiaire.

> Éducation civique
– Le thème obligatoire annuel traité intégralement. Chacun des 3 autres thèmes au choix est abordé à travers un sujet particulièrement significatif.
– Chaque sujet traité dans une double page qui interroge les principes et les pratiques de la citoyenneté et donne lieu à un court bilan argumenté.

La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information .

La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard.

Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, les NTIC incluent aussi la téléphonie mobile, mais les premières technologies mobiles qui ont plus de trois décennies peuvent-elles être qualifiées de  nouvelles  ? Cela montre qu’il n’est pas utile d’établir des catégories rigides pour distinguer ce qui est nouveau de ce qui ne l’est pas. TIC ou Technologies de l’Information et de la Communication ne sont pas mentionnés. Les TIC sont devenus également un enjeu crucial pour la production et la diffusion des biens culturels.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.