Les Protestants de Tours au XVII siècle PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Réforme conduit à une opposition entre protestants et catholiques sous la forme les Protestants de Tours au XVII siècle PDF’une sanglante guerre civile.


Ces troubles coïncident avec un affaiblissement de l’autorité royale. Les rois François Ier et Henri II n’ont permis aucune contestation de leur pouvoir. Ils ne peuvent pas empêcher les Français de s’entre-déchirer. Entre les deux camps belligérants, la reine-mère Catherine de Médicis hésite entre tolérance religieuse et répression, ce qui ne fait qu’accentuer les tensions. Le caractère féodal du pays apparaît nettement avec l’indépendance croissante des princes et des partis qui augmentent dangereusement le réseau de leurs clientèles. La réunion des États généraux, effectuée par trois fois durant les guerres de Religion, est le témoin de cet affaiblissement de l’autorité royale.

Les rois étant trop jeunes pour gouverner, différents camps politiques tentent de s’imposer pour contrôler le pouvoir royal. Les Montmorency : Il s’agit d’une ancienne et puissante famille qui tire sa fortune de la formidable ascension politique du connétable Anne de Montmorency sous le règne de François Ier. Les Guise : Ce sont les meneurs du parti catholique. Cousins du duc de Lorraine, ils connaissent leur ascension politique grâce à Claude de Lorraine et son fils François, les deux premiers ducs de Guise. Charles, duc de Mayenne, devient le principal opposant à l’avènement du roi protestant Henri IV. Les Bourbons : Descendants de saint Louis en ligne directe, ce sont des princes du sang. Les membres de cette maison ont donc la préséance sur tous les autres gentilshommes du royaume et siègent non loin du roi dans les cérémonies.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.