Les révoltés, tome 2 PDF

La Mort de Spartacus par Hermann Vogel, 1888. Spartacus était un esclave les révoltés, tome 2 PDF gladiateur d’origine thrace. On sait peu de choses sur Spartacus au-delà des événements de la guerre, et les récits historiques conservés sont parfois contradictoires et ne sont pas toujours fiables. Toutes les sources s’accordent pour dire qu’il était un ancien gladiateur et un chef militaire accompli.


Dans l’Amérique des années 30, Waldo, témoin du meurtre de ses parents, s’enfuit et part grossir les rangs des miséreux attirés par les lumières des grands villes naissantes. Chance ? Hasard ? Fatalité ? Waldo est introduit au sein de cette jet-set qui le fascine, mais le rêve américain tourne au cauchemar… Derrière le décor doré des nouvelles fortunes grouillent secrets, incestes, meurtres et suicides ! Assoiffé de réussite Waldo va à son tour entrer dans cette spirale perverse pour en devenir à la fois le centre et le révélateur…

Les Révoltés ont la puissance des grands drames psychologiques où les haines et les passions des personnages les guident un à un jusqu’à la folie. Un suspense superbement servi par le dessin deMarc Malès qui joue avec talent sur les ombres et les regards pour donner à cette série le parfum sulfureux des grands classiques hollywoodiens.

Cette rébellion est l’objet de débats historiques et politiques et d’une nouvelle popularité à partir de la fin du XVIIIe siècle. République romaine et qu’aucune des actions des chefs rebelles n’y semble spécifiquement destinée. Les détails sur Spartacus et la guerre qu’il a menée sont connus grâce à plusieurs auteurs antiques : la source la plus proche des faits est Salluste. De ses Histoires, qui relatent les événements allant de 78 à 67 av.

Salluste et Tite-Live, donne à son tour une version des événements dans son Abrégé d’histoire romaine, avec un point de vue très défavorable à Spartacus. Plutarque, principalement dans sa Vie de Crassus, est une autre source contemporaine de Florus. On ignore si Spartacus est son nom d’origine. Les gladiateurs pouvaient en effet porter un nom de scène, mais cet usage n’est attesté qu’à l’époque impériale. Il est en tout cas un Thrace de naissance libre. Sa date de naissance, inconnue, se situe vraisemblablement aux alentours de 100 av. Ces quelques mots tracent un portrait élogieux de Spartacus.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.