Les Tuniques Bleues – tome 56 – Dent pour dent PDF

1960, il créé deux séries d’aventures à succès, Les Tuniques bleues les Tuniques Bleues – tome 56 – Dent pour dent PDF Sammy. Suivent toute une série de petits métiers et notamment un emploi dans une usine de boules de billard.


Voilà des jours que Blutch rumine, la dernière blague de Chesterfield a du mal à passer. Ce dernier a eu la mauvaise idée de droguer Arabesque pour se moquer de Blutch, et s’en prendre à Arabesque, c’est risquer de se mettre Blutch à dos pour un bout de temps. Mais quand Chesterfield apprend brutalement qu’il est l’heureux père d’une petite fille et qu’il doit renoncer à sa carrière militaire pour remplir son devoir de chef de famille, Blutch se montre finalement bon camarade : ce serait trop bête de se quitter sur une fâcherie. Un peu sonné, Chesterfield retourne à la vie civile, mais là, nouvelle surprise : la soi-disant mère de sa prétendue fille n’a jamais eu d’enfant, pas davantage qu’elle ne lui a écrit de lettre. Reste alors à savoir qui aurait pu avoir le culot de lui faire plaisanterie aussi énorme. Or Chesterfield a bien sa petite idée…

Désireux d’écrire des scénarios, il en présente dès son arrivée à Yvan Delporte, mais il se voit refuser tous ses projets de série jusqu’en 1967. Il arrive néanmoins à placer une première histoire pour un mini-récit dessinée par Charles Degotte en 1964. En 1968, Cauvin lance quatre séries. Les aventures des puces Arthur et Léopold avec Carlos Roque et Loryfiand et Chifmol avec Gennaux ne rencontrent aucun succès particulier et cessent en 1969 pour la première, 1973 pour la seconde. Cauvin propose à Lambil, dessinateur depuis 1959 de la série réaliste Sandy et Hoppy, mais également de la série humoristique Hobby et Koala depuis 1960, de reprendre la série. Fort de son expérience, celui-ci en tire le dessin vers un semi-réalisme qui sied mieux à des scénarios tendant à perdre leur veine purement comique.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.