Ma petite valise pour aller à la messe PDF

Depuis sept mois, le pape n’a cessé de dessiner les contours d’une révolution dans la façon d’exercer le pouvoir, qui touche en particulier les prêtres et les évêques. Mais la réforme en vue ne vise pas que la curie. Elle va se déployer tous azimuts, de la base au sommet. En finir avec le cléricalisme Cardinal-archevêque de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio ne cachait déjà pas sa détestation du cléricalisme, fustigeant les abus de pouvoir des ma petite valise pour aller à la messe PDF, soit par ingérence dans la liberté des personnes, soit par excès d’autoritarisme.


Une petite valise pour accompagner les enfants sur la route de la foi ! Cette valisette contient deux livres à succès de Maïte Roche : Mon petit missel, un missel adapté aux plus petits, pour suivre la messe et tout comprendre, comme un grand ! La bible pour les petits, 18 grands épisodes de la Bible, racontés aux petits enfants avec des mots très simples et de belles images ; et deux blocs de coloriages autour de la Messe et de la Bible.

Depuis sept mois, à plusieurs reprises, le pape a vitupéré les prêtres et leur tendance à gérer l’accès aux sacrements avec une « mentalité de douaniers » et les appelle à « prendre l’odeur de leurs brebis ». Sortir sur la frontière La sacristie, c’est fini. Le pape veut une révolution culturelle qui touche tout le monde, celle d’une Église missionnaire, tournée vers les périphéries existentielles, et non plus « autoréférentielle ». La priorité est donc le « dialogue avec la frontière ». L’anticléricalisme du pape n’est donc pas la négation du sacerdoce ministériel, mais sa conversion : « La chose dont a le plus besoin l’Église aujourd’hui c’est la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles, la proximité, la convivialité. Je vois l’Église comme un hôpital de campagne après une bataille.

François appelle à aller vers ceux qui se sentent rejetés et refuse la focalisation sur les questions liées aux mœurs ou à la sexualité. Le pape ajoute : « Il y a des normes et des préceptes secondaires de l’Église qui ont été efficaces en leur temps, mais qui aujourd’hui ont perdu leur valeur ou leur signification. Révolutionner la gouvernance Lors du conclave, la réforme de la curie romaine est apparue comme la priorité des priorités, et les cardinaux ont élu Bergoglio sur sa capacité à faire le boulot. Pastor bonus, qui régit la curie. Rome, l’heure est aux rumeurs, dans l’attente de décisions concrètes. La secrétairerie d’État, qui avait tout verrouillé sous Benoît XVI, se verrait recentrée sur sa mission diplomatique.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.