Maxi fiches – Histoire des faits économiques – 2e éd. : De la révolution industrielle à nos jours PDF

Il existe deux mots homonymes livre. L’expression religions du Livre fait référence aux religions juive, chrétienne et islamique. Un livre blanc est un document officiel publié par un gouvernement ou une organisation internationale. En comptabilité, le grand livre est le maxi fiches – Histoire des faits économiques – 2e éd. : De la révolution industrielle à nos jours PDF de l’ensemble des comptes d’une entreprise.


Cet ouvrage présente les thèmes essentiels de l’histoire des faits économiques sous forme de fiches synthétiques, claires et structurées. Chaque fiche peut être étudiée séparément. Chaque thème est introduit par un mini encadré (point clé) et clôturé par un «Repères chronologiques». Ce Maxi Fiches comprend également un lexique des notions clés. Cet ouvrage est idéal pour acquérir les notions de base et maîtriser l’exposé de l’histoire économique contemporaine. Cette 2e édition intègre les faits économiques survenus depuis 2007 (date de la 1re édition) comme Bâle II, crise des subprimes, crise financière européenne, etc.

Un livre numérique est un fichier informatique pouvant être lu par un appareil électronique portable voué à l’affichage de textes numérisés. Un livre est une section d’un ouvrage, non nécessairement publiée séparément. Ce sens plutôt ancien est à rapprocher de tome, partie, voire chapitre. Une livre est initialement une unité de masse. Par métonymie, une livre est une unité monétaire très utilisée, hier et aujourd’hui.

La Livre est une rivière, affluent de la Marne, en France. Le Livre de la jungle est une œuvre de Rudyard Kipling. Le Grand Livre est un roman de science-fiction de Connie Willis. Le Livre est un court métrage de Magali Negroni. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 22 décembre 2018 à 17:52. Sauter à la navigation Sauter à la recherche L’histoire de la pensée économique est l’étude de l’histoire des idées en économie.

Les premiers concepts économiques se développent dans la civilisation mésopotamienne avec le développement du commerce. Le terme même d’économie est inventé dans l’antiquité grecque. Article détaillé : Histoire de la pensée économique en Mésopotamie. Dans la civilisation mésopotamienne, on assiste dès le IVe millénaire av. Le développement des activités commerciales entraîne l’avènement d’une terminologie économique élaborée. En dépit de sa sophistication, cette pensée économique mésopotamienne ne s’exprime quasiment que dans des documents privés à visée utilitaire.

Article détaillé : Histoire de la pensée économique dans la Chine ancienne. Il est également possible que sa longueur crée un déséquilibre dans l’article, au point d’en compromettre la neutralité en accordant à un aspect du sujet une importance disproportionnée. Pièce en argent de l’Empire Maurya, portant les symboles de la roue et de l’éléphant. Article détaillé : Histoire de la pensée économique dans la Grèce antique. Socrate, a consacré plusieurs ouvrages à l’économie.

C’est en Grèce qu’on trouve les premiers traités explicitement consacrés à l’économie avec le traité de Xénophon et le traité d’Aristote. Dans L’Économique, Xénophon retrace un dialogue entre Socrate et Ischomaque sur le thème de l’administration d’un domaine agricole. Aristote accorde dans sa pensée une place beaucoup plus importante à l’économie. Avec l’essor et le développement d’un empire, les romains font montre d’un intérêt plus orienté vers les questions liées à la gestion et l’organisation pratique.

Bas-Empire, les idées dirigistes apparaissent pour contrer les difficultés économiques et sociales. Dioclétien met en place une taxation générale des prix. Les penseurs économiques du Moyen Âge sont avant tout des théologiens. L’Ancien Testament contient de nombreux jugements et prescriptions économiques. Il ordonne l’absence de propriété perpétuelle sur la Terre et instaure une redistribution périodique. Le Moyen Âge voit un renouveau des échanges commerciaux et une multiplication des opportunités de profit.

This entry was posted in Actu, Politique et Société. Bookmark the permalink.