Mes recettes maison à faire la veille PDF

Oups mes recettes maison à faire la veille PDF 2 mois de silence! En tout cas, si vous avez une question urgente, n’hésitez pas à passer par la messagerie de ma page Facebook.


J’oublie clairement de regarder la boite mail où arrivent les commentaires de mon blog. Si je vois la question, je réponds vite. Donc voilà, pour reprendre, j’avais envie de vous faire un article ganaches, plein de ganaches. Parce que j’ai fait pas mal de macarons pour les fêtes. J’avais d’ailleurs perdu ma fiche avec plusieurs recettes de ganaches et j’ai du pleurer auprès de toutes mes clientes Demarle pour essayer de la retrouver !

Héhé merci à Nini qui me l’a retrouvée . Presque toutes les recettes sont données pour environ 25-30 macarons. Si vous voulez faire plus ou moins, c’est toujours possible, il faut juste recalculer. Attendez une petite minute, et mélangez . Ajoutez le beurre coupé en dés.

Mettez la ganache en poche au frais qques heures afin de la refroidir. Si elle a trop figé, il faudra la laisser revenir patiemment à température ambiante. Patientez une petite minute avant de mélanger. Mettez au frais pour au minimum 4h. Cette ganache est souvent un peu trop fluide à la sortie du réfrigérateur, il suffit de la foisonner jusqu’à ce qu’elle se raffermisse, avec un ptit passage au fouet! Faites chauffez la crème fraiche dans une casserole et versez sur le chocolat.

Patientez un ptit peu avant de mélanger. Mettez au frais pour au moins 4h, je fais souvent la veille au soir. Comme la précédente, cette ganache a besoin d’être fouettée sinon trop liquide. Donc simplement, vitesse 4 pour un Kiki ! Arrêtez et soulevez le fouet pour vérifier et avoir la texture de la photo de droite ci dessous. Pour garnir mes macarons, alignement militaire!

La ganache dans une poche à douille juste coupée au bout, sans douille et zou! Bon sinon j’ai pas fini :p ! Si vous n’aimez pas le chocolat blanc, ne soyez pas freiné par sa présence ici. La ganache sera aussi à fouetter pour obtenir une texture plus ferme et aérienne. Avec une bonne pâte de pistache, c’est mon macaron préféré. Ne choisissez pas une pâte de pistache trop chimique, ça le fait vraiment pas même avec le plus beau des macarons autour. Le top pour moi : la pâte de pistache pure, sans sucre.

Du coup, on peut mettre plutôt 20g, c’est plus concentré, une tuerie! Amenez la crème avec la pâte de pistache à ébullition, et versez sur le chocolat. Patientez une petite minute et mélangez pour homogénéiser. Mettez au frais pour un minimum de 5h et fouettez la ganache pour la rendre plus aérienne et plus ferme si besoin. J’ai carrément essayé au Laphroaig, les connaisseurs comprendront ma folie lol! Mais alors mon homme a dit que c’était ces préférés du monde entier lol! Si on ne veut pas le goût de l’alcool, on le chauffe d’abord tout seul dans la casserole puis on ajoute la crème.

Si on veut le goût de l’alcool, on l’ajoute juste à la fin sur la crème, lorsqu’elle bout déja. Puis on verse comme d’habitude le mélange sur le chocolat, on attend une petite minute avant de mélanger. Après un bon passage au froid d’une nuit ou 4-5h minimum, cette ganache a aussi besoin d’être foisonnée au fouet du robot pour avoir une mousse. Donc je conseille, pour celles ci, la veille de la dégustation. 2 ou 3 jours avant sans souci même plus longtemps au frigo, ça ne bouge pas. Versez dans une casserole le jus de citron avec un peu de zeste. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiement.

Puis ajoutez les dans la casserole et portez à ébullition et maintenez à feu doux en mélangeant 3-4 minutes. Hors du feu, ajoutez le beurre coupé en dés. Au frais qques heures, ensuite elle peut être utilisée directement. Faites tremper la gélatine dans l’eau froide environ 10 minutes. Dans une casserole, cassez l’oeuf, ajoutez le sucre éventuel et la Maïzéna. Fouettez puis ajoutez le coulis de framboises. Aux premiers bouillons, retirez du feu et ajoutez la gélatine.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.