Napoléon dans la littérature PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La Liseuse de Fragonard, vers 1770, conservée napoléon dans la littérature PDF la National Gallery of Art, Washington.


Dès son époque et depuis sa mort, Napoléon a été étudié, adoré ou injurié par quantité d’écrivains, des plus grands aux plus modestes. Aucun autre personnage historique n’a ainsi marqué de son empreinte la littérature mondiale. Ce recueil de citations en donne pour la première fois un aperçu autour de plusieurs thèmes centraux : le personnage Napoléon, Napoléon et les peuples, les soldats, les grandes figures de l’époque et quelques événements majeurs. Toutes les périodes littéraires sont ici représentées, de Chateaubriand à Patrick Rambaud en passant par Balzac, Hugo et Malraux. Loin de se limiter à la littérature française, l’auteur montre l’impact du personnage dans les littératures russe (Dostoïevski, Pouchkine), anglaise (Thomas Hardy, Anthony Burgess…), polonaise, allemande, etc. Cet ouvrage n’est pas un cours d’histoire littéraire ou une encyclopédie mais une libre flânerie où l’on trouve mêlés roman, théâtre, poésie et même Série noire. Seul critère prédominant : qualité de l’expression écrite, belle ou émouvante, drôle ou polémique.

Le roman est un genre littéraire, caractérisé essentiellement par une narration fictionnelle. La place importante faite à l’imagination transparaît dans certaines expressions comme  C’est du roman ! Depuis son apparition, le genre romanesque a connu de nombreuses évolutions formelles et mises en question, aussi bien dans sa réception publique que du fait des écrivains. Histoire et aussi avec la généralisation de l’apprentissage de la lecture par l’école et la diffusion imprimée. Toute tentative de définition satisfaisante du roman est étroitement liée à l’identification de ses origines.

Ainsi, nombreux sont les théoriciens du roman qui ont cherché à appuyer leurs théories génériques sur des théories étymologiques. Voilà pourquoi une entrée satisfaisante pour tenter de définir le terme de roman peut se trouver dans l’origine même de ce mot. Au Moyen Âge, l’usage du latin se restreint aux textes écrits tandis que les communications orales se font en langue romane. Le latin n’étant connu que d’une minorité de la population, constituée essentiellement de religieux et de lettrés, il faut alors transcrire ou écrire en langue romane certains textes afin de les rendre accessibles à un public plus large. Le terme se met à désigner progressivement un genre littéraire à part entière. Le terme commence alors à se rapprocher de son sens moderne, celui de récit fictif à épisodes centré autour d’un ou de plusieurs personnages.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.