Pratiques et techniques bancaires (Cahiers financiers) PDF

Please forward this error screen to cpanel. Adoptée par l’Assemblée nationale le 19 mai, la loi a également été votée par les sénateurs le 25 pratiques et techniques bancaires (Cahiers financiers) PDF 2016. Les perquisitions de nuit seront possibles dans des domiciles, mais seulement en matière de terrorisme et en cas de risque d’atteinte à la vie.


Les techniques bancaires de base ne sont pas complexes, mais utilisent un langage bien spécifique.
Cet ouvrage explique de façon claire et illustrée les principales activités bancaires, les services qu’elles offrent à l’économie et leur gestion au quotidien.

D’où vient la Banque et à quoi sert-elle? C’est par ces questions que les auteurs introduisent le lecteur dans ce livre qui permet de trouver des informations très complètes sur les activités bancaires, tant de banque « classique » que d’ « Investment Banking ».

Les lecteurs pourront ainsi :
• Comprendre ce que les banques détiennent à leur actif et les différentes formes de crédit bancaire communément octroyées aux particuliers et aux entreprises ;
• Analyser les différentes sources de financement des banques ;
• Discerner les leviers de la rentabilité d’une banque et les modes de tarification des crédits ;
• Identifier les types de risque (crédit, liquidité, taux, marché, opérationnel) auxquels sont exposées les banques et comprendre comment elles les gèrent ;
• Comprendre le rôle des banques dans la gestion d’actifs, les activités de marché et de conseil ;
• Diagnostiquer la qualité d’une banque, du point de vue de sa rentabilité, de sa solvabilité, de sa liquidité et de la qualité de ses actifs.

L’ouvrage combine explications théoriques et illustrations pratiques, réelles ou inspirées de la réalité.

Loin d’être « encore » un livre sur la crise bancaire, il permet plutôt de s’imprégner de ce qui constitue les rouages éternels et les adjonctions plus récentes au noble métier de banquier, noble lorsqu’il reste fidèle à des principes qui ont fait sa grandeur.

Les professionnels du secteur bancaire trouveront dans cet ouvrage un outil précieux à leur pratique.
Il intéressera par ailleurs tous les avocats spécialisés en droit bancaire, en droit des sociétés et en droit financier, les auditeurs, les régulateurs bancaires, les cadres en charge de la gestion financière ou de la trésorerie des sociétés, ainsi que les étudiants en économie et en gestion.

Le trafic d’armes et la cybercriminalité seront plus sévèrement combattus et réprimés. Le texte propose d’accroître l’efficacité des contrôles d’identité, décidés sur réquisition du procureur de la République et sous son contrôle, en autorisant l’inspection visuelle et la fouille des bagages. Les personnes dont le comportement paraîtrait lié à des activités terroristes pourront être retenues, afin d’examiner leur situation, pendant une durée maximum de 4 heures, à laquelle le procureur de la République pourra mettre fin à tout moment. S’agissant des personnes qui se sont rendues ou ont manifesté l’intention de se rendre sur des théâtres d’opérations terroristes, elles pourront être l’objet d’un contrôle administratif à leur retour. Ce dispositif pourra s’étendre sur une période maximale d’1 mois pour ce qui concerne l’assignation à demeurer à domicile ou dans un périmètre déterminé, et de 6 mois pour ce qui concerne la déclaration de la domiciliation, des moyens de communication et des déplacements.

Au-delà de l’état d’urgence, le texte offre ainsi de manière pérenne un cadre juridique renforcé et équilibré. Il garantit un niveau de sécurité élevé et apporte, ainsi, une réponse adapté à l’évolution de la menace terroriste. En outre, sont prévues des mesures de simplification, qui seront complétées par ordonnance et par des textes réglementaires destinées à allèger les procédures. Le projet de loi renforce enfin la lutte contre le financement du terrorisme. Tracfin sera habilité à désigner aux personnes assujetties à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, notamment aux établissements financiers, des personnes, physiques ou morales, ou des opérations qui présentent un risque élevé de blanchiment de capitaux ou de financement du terrorisme.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.