Qu’est-ce qu’une décision politique ? PDF

C’est-à-dire qu’elles peuvent être menées soit pour soutenir l’activité soit au contraire pour freiner l’activité. Elle s’oppose à la politique structurelle, qui s’applique sur un horizon de long terme. Une politique budgétaire contracyclique est une politique dans laquelle l’État s’active à relancer l’qu’est-ce qu’une décision politique ? PDF lorsque la croissance économique est inférieure à la croissance potentielle, et à améliorer l’état de ses finances lorsque la croissance est forte. Ainsi, durant une période de conjoncture économique mauvaise, notamment de récession économique, l’État peut mener une politique de relance, qui passe par une politique budgétaire expansionniste, c’est-à-dire l’augmentation de ses dépenses.


Qu’est-ce qu’une décision politique ? Une décision dont l’objet est politique ? Le fruit d’un processus politique de décision ? Le pouvoir politique, est-ce le pouvoir de décider ? Commandement et délibération : deux modèles de la décision ? Pouvoir, vouloir, choisir ? Décider de la règle ou de l’exception

Une politique contracyclique sert en quelque sorte d’amortisseur pour l’économie du pays. En France, jusque dans les années 2010, le gouvernement faisait des politiques de Stop and Go. Commission européenne la surveillance du niveau de déficit budgétaire. Les États membres gardent toutefois une possibilité de veto, à la majorité qualifiée inversée, à l’encontre des propositions ou recommandations formulées par la Commission européenne. Les politiques conjoncturelles sont d’abord déterminées par les outils dont dispose le gouvernement.

Par exemple si le gouvernement d’un pays décide de diminuer les impôts, cela permettra normalement d’augmenter le pouvoir d’achat des ménages et donc la demande tout en diminuant la charge imposée aux entreprises, leur permettant ainsi de produire plus et d’embaucher. Il pourra même provoquer un déficit volontaire afin d’enclencher le processus du multiplicateur keynésien. Le gouvernement peut également appliquer une politique de revenus, c’est-à-dire jouer avec les salaires afin d’augmenter ou non la croissance économique. Cependant, en augmentant les salaires ou ne serait-ce que les salaires d’une partie de la population active, on augmente la charge financière qui pèse déjà sur les entreprises, ce qui peut les amener à augmenter leurs prix, créant ainsi de l’inflation. Le deuxième outil disponible est la politique monétaire, souvent aux mains de la banque centrale.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.