RADIO 51 TELEVISION semaine du 17 au 23 juin n° 347 PDF

Description de l’image RFI logo 2013. La Cité des Informations de l’exposition coloniale internationale à Paris en 1931. En 1933, la radio devient un moyen de propagande, notamment pour le Troisième RADIO 51 TELEVISION semaine du 17 au 23 juin n° 347 PDF d’Adolf Hitler qui déverse son discours raciste dans le monde entier. Les studios s’installent avenue de Ségur à Paris.


Le 10 mai 1940, les Allemands pénètrent sur le territoire français, et le 14 juin 1940, ils occupent Paris. La France coupée en quatre : zone libre, zone occupée, départements annexés et du Nord de la France directement sous administration militaire allemande. Articles détaillés : Radio-Paris, La Voix de la France, Radio Londres et Radio Brazzaville. Dès le 18 juillet 1940, la Propaganda-Abteilung Frankreich usurpe la dénomination de Radio-Paris pour en faire un instrument de propagande nazie en langue française. En novembre 1942, les Alliés débarquent en Afrique du Nord et prennent le contrôle des stations radios locales. Plus tard, en avril 1944, une troisième radio à ondes courtes est créée : La France Musulmane. La France libre du général de Gaulle s’exprime tout d’abord sur la BBC dans le programme Radio Londres.

Le 1er janvier 1945, l’émetteur de 100 kW d’Allouis est remis en service. La section allemande cherche à démoraliser les troupes ennemies tandis que la section espagnole fait face à Franco, toujours au pouvoir. Pendant trois décennies, les gouvernements français successifs ne vont plus mettre les moyens nécessaires dans la radiodiffusion extérieure. Lors de la crise de mai 1958, Charles de Gaulle fait son retour au pouvoir.

Certains observateurs espèrent alors voir une relance de l’action radiophonique extérieure mais ce n’est pas le cas. En 1963, Édouard Balladur, alors maître des requêtes au Conseil d’État et conseiller du directeur de la RTF, Robert Bordaz, est chargé de faire un état des lieux de la radiodiffusion extérieure de la France. Lors de la révolte étudiante et ouvrière de mai 1968, les syndicats de l’ORTF se plaignent de la tutelle politique qui rend difficile la couverture des évènements. Finalement, le 3 juin 1968, les programmes vers l’étranger se mettent en grève. Affaires étrangères comprend qu’il est possible de mieux se servir des émetteurs sans accroître la production : les autres stations publiques françaises fourniront leurs programmes à la radiodiffusion extérieure française.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.