Robert Rauschenberg, peintures récentes PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. On peut trouver comme précurseurs du monochrome  contemporain  les recherches d’artistes impressionnistes tel que Claude Monet ou Whistler. Elles s’inscrivent dans une remise en robert Rauschenberg, peintures récentes PDF de la spécificité de l’art.


Par la suite, les monochromes sont devenus un type à part entière en peinture, au même titre qu’une scène religieuse ou qu’une nature morte. Claude Bellegarde réalise des toiles monochromes pendant sa  période blanche  initiée en 1951. Ad Reinhardt radicalise sa peinture au début des années 1950. Il réduit sa palette à une seule couleur par toile, puis, en 1953, n’utilise plus qu’une peinture sombre, proche du noir. Atsuko Tanaka réalise des draps monochromes qu’elle étend sur le sol lors de la première exposition du groupe Gutai à Tokyo en 1955. Dictionnaire technique de la peinture, 1990, p. Sur les monochromes chinois Morand, Londres, 1933, p.

L’art in extremis: le monochrome chez Theodor W. Adorno et Yves Klein , Philosophiques, vol. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 9 octobre 2018 à 09:55.

Port Arthur, Texas, une ville dont la principale activité économique était le raffinage du pétrole. Il grandit dans une famille pauvre. Après des études de pharmacie à l’Université du Texas à Austin, il est incorporé dans l’armée américaine au cours de la Seconde Guerre mondiale. Rauschenberg s’inscrit au Kansas City Art Institute où il étudie la peinture, l’histoire de l’art, la composition, la sculpture, la musique, l’anatomie et la mode de 1947 à 1948. Il l’épouse au printemps 1950, c’est elle qui servira de modèle à ses œuvres en cyanographie. Le couple a un fils prénommé Christopher, avant de se séparer. En 1951, a lieu sa première exposition à la Betty Parsons Gallery de New York où aucune de ses œuvres n’est vendue.

En 1952, il participe au premier Happening de l’histoire de l’art, initié par John Cage lors de la session d’été du Black Mountain College. Cet « event » sans titre fait advenir plusieurs activités sans lien les unes avec les autres au même moment : lecture de textes, musique, danse, projection, peinture, etc. Il s’installe ensuite à New York où il expose ses monochromes. De 1954 à 1964, il collabore avec la Merce Cunningham Company en tant que directeur artistique, créant costumes et décors, se chargeant des éclairages et de la régie spectacle de ballets majeurs. En 1959, il participe à la première Biennale de Paris et expose chez Daniel Cordier en 1961.

En 1961, il est directeur officiel des lumières et régisseur. Sa première exposition rétrospective dans un musée a lieu en 1963 au musée juif de New York. Il développe une nouvelle technique en appliquant la lithographie au traitement industriel des écrans sérigraphiques pour le transfert des écrans sérigraphiques. En 1964, il voyage de nouveau en Europe, puis en Asie avec la compagnie de danse Merce Cunningham.

En 1974, il voyage en Israël, pour la préparation d’une exposition au Musée d’Israël. Il fait la couverture du Time magazine le 29 novembre 1976. Puis il se remet à la photographie. En 1982, il se rend deux fois au Japon pour travailler la céramique à Shigaraki.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.