Secrets de famille PDF

Les deux premiers secrets sont officiellement publiés en 1941, le troisième n’est révélé qu’en l’an 2000 par le pape Jean-Paul II. Le dernier secret est celui qui a fait couler le plus d’secrets de famille PDF, aussi bien avant sa révélation, qu’après.


Dans son Troisième Mémoire du 31 août 1941 adressé à l’évêque de Leira-Fatima, sœur Lucie relate le premier secret. La lettre est remise à l’évêque de Leiria-Fatima de l’époque. Lucie indique que seul le patriarche de Lisbonne ou l’évêque de Leiria sont autorisés à l’ouvrir après cette date. L’enveloppe scellée est d’abord gardée par l’évêque de Leiria.

4 avril 1957 aux Archives secrètes du Vatican. Le 17 août 1959, le père Pierre-Paul Philippe, commissaire du Saint-Office, porte au pape Jean XXIII l’enveloppe contenant le troisième secret de Fatima. Lucie en langue portugaise et l’autre de couleur orange, avec la traduction du texte en langue italienne. La première partie est une vision de l’enfer. La première fut la vision de l’Enfer. Notre Dame nous montra une grande mer de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s’ils étaient des braises transparentes, noires ou bronzées, avec une forme humaine.

Ils flottaient dans cet incendie, soulevés par les flammes, qui sortaient d’eux-mêmes, avec des nuages de fumée. Puis nous avons levé les yeux vers Notre Dame qui nous a dit si gentiment et si tristement : vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs, pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et il y aura la paix. Cette partie concerne une révélation privée faite oralement par la Vierge aux trois enfants. Ce secret concerne la Russie et la consécration de la Russie au Cœur immaculé de Marie. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le pontificat de Pie XI en commencera une autre pire encore. Dieu vous donne, qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père.

Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. La troisième partie se présente comme une vision allégorique, susceptible de diverses interprétations. Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d’une voix forte :  Pénitence ! Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu :  Quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant  un Évêque vêtu de blanc,  nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père .

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.