Si on chantait. Livret d’activités PDF

La famille parle breton au quotidien, et Nolwenn apprend le français à l’école. Elle suit sa mère en tournée dans les pays si on chantait. Livret d’activités PDF, où elle entend des Gallois, des Irlandais et des Écossais chanter dans leurs langues respectives.


Nuit des Raouls , un pastiche de la Nuit des Césars. Youenn Gwernig, le directeur des émissions en langue bretonne de France 3 Ouest, la remarque à cette occasion. Avec le soutien d’Alexandre Damnjanovic, directeur de l’Opéra de Rennes, elle prépare le difficile concours d’entrée au conservatoire de l’Opéra de Paris. Entre 1991 et 1999, elle partage sa vie entre la Bretagne et le Pays de Galles d’où est originaire son compagnon, le poète Twm Morys.

Voir l’article annexe : Discographie de Nolwenn Korbell. Elle cite comme sa principale source d’inspiration les chansons, souvent issues du Barzaz Breiz, que lui chantait sa mère. Elle écrit avec des mots simples, suivant l’exemple de Bernez Tangi, qui, en plus d’une chanson, signe la dédicace en forme de poème de N’eo ket echu. Dès ce premier album, elle affirme une conviction : l’importance du breton et des langues en général. Nolwenn Korbell veut faire comprendre que ses chansons, modernes, sont ancrées dans la tradition. C’est pour cela qu’elle inclut sur l’album Deuit ganin-me, une chanson traditionnelle qu’elle tient de sa mère et que chantaient aussi les sœurs Goadec.

Nolwenn Korbell s’est entourée de Frédérique Lory au piano, de Tangi Le Doré à la basse et d’Antonin Volson aux percussions. Ce compositeur et musicien aveugle était surnommé David de la Roche Blanche, du nom de la ferme dans laquelle il vivait. D’après la tradition, sur son lit de mort, il demanda sa harpe pour composer ce dernier air, dont il souhaitait qu’il soit joué par un harpiste lors de son enterrement. La plupart des arrangements sont de la pianiste Frédérique Lory.

Didier Dréo, du groupe Kern, avec sa guitare  trafiquée  qui peut prendre un son de sitar. Nolwenn Korbell explique qu’elle ne cherche pas à se donner un style, rejetant la mode des instruments traditionnels celtiques. Nolwenn Korbell et Soïg Sibéril en concert à Celtic Connections 2007. Seul musicien présent sur l’album, il en est aussi l’arrangeur. Les pistes sont pour moitié de nouvelles chansons et pour moitié des chansons reprises des albums précédents de Nolwenn Korbell, réinterprétés avec l’accompagnement à la guitare. L’idée de ce titre lui est venue pour exprimer l’idée de dévoilement qu’elle avait envie de mettre en chanson, passant à un style plus rock et blues. Cette dernière est la seule dont elle ne signe pas les paroles.

Anna est à nouveau présente, cette fois accompagnée d’un poème en russe dit par Antonia Malinova. Redadeg, figure également sur l’album, mis en musique et privé de son préambule. Le seul musicien de son ancienne équipe qui figure sur cet album est le guitariste Didier Dréo, qui s’occupe aussi des arrangements. 23 juin 2015 chez Coop Breizh.

Le spectacle Skeud ho roudoù sera notamment donné au Festival du Chant de Marin de Paimpol en août 2015. Ce premier travail en commun leur a donné envie de produire un album pop rock, Avel Azul, sorti le 20 avril 2018 sur le label LADTK en distribution Caroline International. Au total, cinq textes en bretons, deux en français et trois en anglais sont nés des inspirations conjuguées de Frank Darcel et de Nolwenn Korbell. Côté chant, Nolwenn Korbell s’oriente vers une recherche de modernité.

Dès ses premiers albums et les concerts qui suivent, elle impose son style personnel, avec des chansons qui ne sont pas traditionnelles mais s’inspirent de la tradition. 1997, où elle était accompagnée du bassiste Tangi Le Doré. Deux ans plus tard, à l’occasion d’un concert, il lui présente son neveu, le percussionniste Iltud Le Doré, ainsi que la pianiste Frédérique Lory. Comme elle souhaitait utiliser le marimba sur son album, Frédérique Lory lui présente Huggo Le Hénan, qui joue de cet instrument.

En 2008, elle remonte sur les planches pour une deuxième pièce de Sue Glover mise en scène par Guy-Pierre Couleau, Marilyn en chantée, dans le rôle de Simone Signoret, dont la pièce décrit la rencontre avec Marilyn Monroe. 2012, elle joue dans L’Intervention de Victor Hugo mise en scène Yves Beaunesne. Le spectacle, produit par le Centre dramatique national d’Alsace, est présenté en janvier 2015 au Quartz à Brest. En 2010, elle participe à un concert sur le thème de la chanson populaire à la façon slave avec le conservatoire de Saint-Malo. Le mot Red a plusieurs sens en breton, celui-ci est confirmé par Nolwenn Korbell dans son entretien télévisé de novembre 2007 disponible sur An Tour Tan. Nolwenn, qui tient compte du contexte de la chanson.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.