Skully Fourbery (Tome 1) PDF

Skully Fourbery (Tome 1) PDF sorcière d’Endor est le nécromancien biblique le plus célèbre. Le nécromancien obtiendrait des pouvoirs sur la vie et la mort, dans le sens le plus large. Initialement, il s’agit uniquement de divination, mais, dans la culture populaire, le terme s’est adapté et le nécromancien se verrait aussi capable de causer la mort comme d’animer un cadavre sans pour autant lui redonner vie. Il se peut que la nécromancie soit en relation avec le chamanisme, qui fait appel des esprits comme les fantômes des ancêtres, alors que la personne usant de nécromancie joue sur la vitalité de ses victimes, se servant des cadavres comme d’esclaves.


À la mort de son oncle, Stephanie Edgley, douze ans, hérite d’une vaste propriété. Un étrange individu fait irruption lors de la lecture du testament. Emmitouflé dans un long manteau, le visage caché par des lunettes noires et un chapeau, il s’appelle Skully Fourbery. Détective privé, dandy sarcastique, mais aussi… squelette! Il lui apprend que son oncle a été assassiné et qu’elle est peut-être la prochaine sur la liste…

Ce genre de magicien peut tout à fait réanimer une personne morte depuis quelques heures, qui pourrait ainsi, parler, manger, boire selon sa volonté mais ne serait qu’une  coquille  vide, incapable d’agir par elle-même. On a entendu parler de nécromanciens qui, ne voulant, sans doute, pas gâcher aucune gouttelette de pouvoir, se servaient également de la magie du sang pour connaître des parcelles de la vie de la victime, voire faire appel à l’âme de sa victime, qui asservie serait obligée d’obéir selon ses capacités . Il est apparemment bien plus facile à un nécromancien d’animer un squelette, qu’un cadavre  en pleine forme . Ulysse fait un voyage chez Hadès, dans le monde souterrain, et il invoque les esprits des morts en utilisant des formules qu’il avait apprises de Circé. Son intention était d’invoquer l’ombre de Tirésias, mais il se voit incapable de le faire sans l’aide d’autres esprits.

Zatchlas, un prêtre égyptien, ramena à la vie un mort. La Bible contient aussi de nombreuses références à la nécromancie et met explicitement les Israélites en garde contre la pratique cananéenne de la divination par les morts. Deutéronome 18:10-12 :  Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Dieu, va chasser ces nations devant toi.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.