Stanislas : Un roi de Pologne en Lorraine PDF

Lorsque la Pologne renaît, en 1918, c’est sous la forme d’une république, avec un président comme chef d’État. Fils de Siemomysł et arrière-arrière-petit-fils de Piast le Charron, fondateur légendaire de la dynastie Piast, il est le premier duc de Pologne historique. Il est également le premier à se convertir au christianisme, en recevant le stanislas : Un roi de Pologne en Lorraine PDF en 966.


Le destin de Stanislas Leszczynski est un vrai roman d’aventure en même temps qu’une leçon d’histoire et de philosophie. Deux fois élu et deux fois détrôné, il devient, par la grâce de sa fille, Marie, père de l’un des plus puissants souverains d’Europe, Louis XV. Placé sur les duchés de Lorraine et de Bar en vertu du traité de Vienne, il est déjà un homme âgé quand il s’installe à Lunéville. Longuement mûries, ses idées généreuses, humanistes et pacifiques trouvent alors un champ d’application remarquable, la Lorraine. Il attire près de lui écrivains, savants et artistes, et multiplie créations et fondations. C’est à lui, notamment, qu’est dû l’exceptionnel ensemble monumental de Nancy autour de la place Royale dont on célèbre en 2005 le 205e anniversaire à l’issue d’une restauration exemplaire. C’est donc ce destin et ce rayonnement qu’illustre l’exposition avec des portraits et des objets d’art, complétés par des souvenirs issus des plus belles collections européennes, et notamment polonaises. Fruit de la collaboration entre le Château royal de Varsovie et le Musée lorrain de Nancy, cette première exposition monographique consacrée à Stanislas permet ainsi de retracer l’œuvre et les grandes étapes de la vie de celui qui ne cessa jamais ni d’être roi ni d’être polonais.

Fils aîné de Mieszko Ier, il est sacré roi de Pologne le 18 avril 1025 à Gniezno. Deuxième fils de Boleslas Ier, héritier désigné de son père au détriment de son frère aîné Bezprym. Fils aîné de Boleslas Ier, il profite de la fuite de Mieszko II pour s’emparer du pouvoir en 1031. Il se soumet à l’empereur Conrad II et prend le simple titre de duc de Pologne. Il est assassiné dès l’année suivante. Après la mort de Bezprym et d’Otton, Mieszko II revient de Bohême et s’efforce de réunifier le pays. Affaibli, il est contraint de se soumettre à l’empereur Conrad II et d’abandonner le titre de roi.

Sa mort inattendue est probablement le fruit d’un complot de nobles polonais. La Pologne sombre dans l’anarchie et reste sans souverain pendant cinq ans. Fils de Mieszko II, il parvient à s’emparer du pouvoir et à réunifier la Pologne avec l’aide de l’empereur Henri III. Fils aîné de Casimir Ier, il reprend le titre de roi en 1075 et est sacré à Gniezno le 26 décembre. Deuxième fils de Casimir Ier et frère cadet de Boleslas II, il lui succède après sa déposition.

Fils illégitime de Ladislas Ier, il entre en compétition avec son demi-frère Boleslas III pour le trône. Fils légitime de Ladislas Ier, il entre en compétition avec son demi-frère Zbigniew pour le trône de Pologne. Il prend le dessus et règne jusqu’en 1138. Afin d’éviter des guerres fratricides entre ses fils, Boleslas III Bouche-Torse prévoit dans son testament le partage de la Pologne en plusieurs duchés. Fils aîné de Boleslas III Bouche-Torse , il devient à ce titre le premier princeps de Pologne. Après de longues querelles avec ses demi-frères cadets, il est chassé du pouvoir en 1146 et s’enfuit à la cour de l’empereur Conrad III.

Deuxième fils de Boleslas III Bouche-Torse , il succède à son demi-frère aîné Ladislas II le Banni . Troisième fils de Boleslas III Bouche-Torse , il succède à son demi-frère aîné Boleslas IV à sa mort. Il reprend brièvement le pouvoir avec l’aide de la noblesse de Petite-Pologne. Il reprend le pouvoir et le conserve jusqu’à sa mort. Fils aîné de Casimir II le Juste , il hérite du séniorat à la mort de son père.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.