Théodore Roosevelt et la justification de l’impérialisme PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? La colonisation est une expression utilisée dans différents contextes, mais toujours dans le sens du peuplement et de l’occupation d’un espace. Un autre sens est l’action de mise en tutelle d’théodore Roosevelt et la justification de l’impérialisme PDF territoire moins développé et peu peuplé par les ressortissants d’une métropole. Le but pouvant être de l’occuper et d’en exploiter les richesses.


Les arguments avancés par les colonisateurs pour motiver la colonisation sont souvent le  développement de la civilisation  ou la  mission civilisatrice . Ceci conduit à la création d’infrastructures, qui restent en place après la fin de la colonisation, l’exploitation d’un espace géographique, la mise sous tutelle et suivant le cas la domination économique, politique, culturelle, voire religieuse. L’époque romaine a conduit à l’établissement de colonies en Europe, dont certaines sont devenues de grandes villes comme Cologne ou Marseille. Par la suite de nombreux territoires ont été colonisés sur de nombreux continents jusqu’à ce que des processus d’indépendance, de décolonisation ou d’assimilation y mette fin. Sa vision aura pourtant gain de cause. 1914-18 dans une colonie africaine française. Est qualifiable d’impérialisme le fait qu’une volonté politique exerce ou projette d’exercer — au nom de ses intérêts propres — une domination politique sur un territoire étranger et d’en assujettir ses habitants .

De plus, ces motifs peuvent se combiner. Les Phéniciens fondent Carthage et d’autres comptoirs sur les côtes méditerranéennes. Ces derniers conservaient toutefois leur statut de  Romains . L’Empire romain étendit progressivement la citoyenneté romaine à certaines de ses provinces, jusqu’à ce que l’édit de Caracalla ait attribué, en 212, cette citoyenneté à tous les hommes et femmes libres de l’Empire.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.